Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

ONU : La résolution qui ne mentionne pas le Hamas adoptée à une écrasante majorité

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Une résolution appelant à un cessez-le-feu à Gaza, qui ne mentionne pas le groupe terroriste palestinien du Hamas, a été adoptée à une écrasante majorité par l’Assemblée générale des Nations unies.

Cent vingt pays ont voté en faveur de la résolution présentée par la Jordanie, tandis que 14 seulement ont voté contre, dont les États-Unis, l’Autriche, la Croatie, la Tchécoslovaquie, Fidji, le Guatemala, la Hongrie, Israël, les Îles Marshall, la Micronésie, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Paraguay et les Tonga.

Quarante-cinq pays se sont abstenus, dont l’Australie, le Canada, la Finlande, l’Allemagne, la Grèce, l’Inde, l’Irak, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Pologne, la Corée du Sud, la Suède, la Tunisie, l’Ukraine et le Royaume-Uni.

La résolution demande un cessez-le-feu immédiat à Gaza, la libération de tous les civils, la protection des civils et des institutions internationales, et la garantie du passage en toute sécurité de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

L’initiative est totalement symbolique, mais elle met en évidence le soutien international massif dont bénéficient le Hamas.

Le Canada a tenté de faire ajouter un amendement à la résolution afin d’y inclure une condamnation du Hamas. Une majorité de membres a soutenu la proposition, mais celle-ci n’a pas atteint la majorité des deux tiers nécessaire pour être adoptée.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.