Rechercher

Revendications du bras armé du Hamas

Les brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, a énoncé une liste de conditions pour « un retour au calme » dans le sud.

Selon le reporter Gal Berger d’Israel Radio, la milice exige qu’Israël cesse les hostilités à Gaza, en Cisjordanie et Jérusalem, qu’il arrête les frappes aériennes sur Gaza et arrête de voler dans son espace aérien, renoue son engagement aux accords de paix qui ont été négociés après l’opération Pilier de défense en 2012, la remise en liberté des prisonniers qui ont été libérés suite à l’accord Shalit et ré-emprisonné ces dernières semaines, et qu’il « arrête d’entraver [les efforts] de réconciliation des Palestiniens ».

Berger cite Abu Ubeida, le porte-parole des brigades Izz ad-Din al-Qassam qui affirme dans une déclaration enregistrée de sa cachette que : « L’ennemi ne doit même pas rêver à un retour au calme et à la stabilité aussi longtemps qu’il n’acceptera pas ses termes ».

Abu Ubeida aurait mis en garde Israël contre la possibilité de tirs de roquettes à longue distance si Israël continue d’attaquer les immeubles résidentiels à Gaza.

« L’ennemi paiera un lourd prix pour sa décision de lancer une nouvelle attaque », affirme Abu Ubeida.

C’est vous qui le dites...