Virus : de possibles amendes pour les violations des ordonnances officielles
Rechercher

Virus : de possibles amendes pour les violations des ordonnances officielles

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que, dans le but de contenir l’épidémie de coronavirus, le gouvernement pourrait commencer à infliger des amendes aux personnes ayant enfreint les directives du ministère de la Santé. Il a néanmoins ajouté qu’il ne voulait pas mettre en place un confinement total du pays.

Le gouvernement a appelé à une fermeture partielle, avec de sévères limites concernant les rassemblements publics, mais laissant les Israéliens libres de quitter leurs maisons et de voyager si nécessaire.

« Je préfère ces directives », a déclaré Netanyahu dans une interview à la Douzième chaine.

Le Premier ministre a déclaré qu’une grande partie des citoyens – mais pas tous – avaient suivi les instructions du ministère de la Santé.

« Certains membres de la communauté ultra-orthodoxe et certains membres de la communauté ‘minoritaire’ n’écoutent pas les directives », a-t-il dit, utilisant un euphémisme pour désigner les Arabes.

Interrogé sur l’éventuelle mise en place d’amendes contre ceux qui violeraient ces instructions, Netanyahu a répondu « qu’il était possible que nous le fassions ».

Le Premier ministre intérimaire a fait l’éloge de la réponse israélienne au virus, affirmant que les décisions avaient « dirigé [celles du reste du] monde », malgré les sévères critiques de ses opposants politiques, qui ont accusé Netanyahu et son gouvernement de réagir de manière excessive.

C’est vous qui le dites...