Rechercher

Yaalon : l’opération à Gaza prendra du temps

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon, en consultation avec le chef du commandement de la Défense passive, le major-général Eyal Eisenberg, et le directeur général du ministère de la Défense, Dan Harel, déclare que la situation a un caractère particulier en matière de sécurité.

Le chef du commandement de la Défense passive a le pouvoir de donner des ordres de sauvetage aux civils vivant à 40 kilomètres de la bande de Gaza.

La déclaration assure également que les employés qui vivent dans la zone déclarée ne seront pas renvoyés de leur emploi ou pénalisés pour leur absence au travail.

« Nous nous préparons pour une campagne contre le Hamas, qui ne finira pas en quelques jours », a affirmé Yaalon lors d’une évaluation de la situation sécuritaire mardi.

« Le Hamas pousse l’affrontement actuel à un endroit où il est en mesure d’exiger un prix de notre défense passive. Il y a un besoin pour la persévérance. Un comportement approprié des civils peut jouer un rôle déterminant dans notre capacité à éviter les victimes civiles. »

Yaalon a dit que l’armée a frappé des dizaines de cibles du Hamas au cours des dernières heures et que l’armée israélienne poursuit son offensive « de sorte que le Hamas paye un prix très lourd. »

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon lors d'une cérémonie à la mémoire des soldats défunts de l’armée israélienne, au cimetière militaire du Mont Herzl à Jérusalem, le 9 mars 2014 (Crédit : Flash90)
Le ministre de la Défense Moshe Yaalon lors d’une cérémonie à la mémoire des soldats défunts de l’armée israélienne, au cimetière militaire du Mont Herzl à Jérusalem, le 9 mars 2014 (Crédit : Flash90)

Il rappelle qu’Israël ne tolérera pas les tirs de roquettes sur les civils et sur les villes et dit qu’Israël est prêt à élargir la campagne, « en utilisant tous les moyens mis à notre disposition pour frapper le Hamas. »

Mitch Ginsburg

C’est vous qui le dites...