Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Yaïr Lapid exhorte les ministres à s’opposer aux modifications sur le budget

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid demande au gouvernement de reconsidérer la décision d’approuver aujourd’hui le budget 2023 actualisé, au vu des promesses politiques qui restent ancrées dans le cadre.

« Je lance un appel à tous les ministres du gouvernement, à tous les membres de la coalition – vous êtes signataires de ces fonds (…). Vous avez le pouvoir de l’arrêter (…). Vous ne pouvez pas faire cela aux citoyens d’Israël », déclare Lapid, s’exprimant au début de la réunion de faction de son parti Yesh Atid à la Knesset.

Il qualifie la décision de financer des priorités politiques de « preuve supplémentaire que l’État d’Israël se bat pour sa vie [dans la guerre contre le Hamas] avec une armée de héros mais avec le mauvais gouvernement et le mauvais Premier ministre ».

D’ici la fin de journée, le cabinet devrait approuver les modifications apportées au reste du budget 2023, afin d’orienter environ 30 milliards de shekels vers les priorités du temps de guerre.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich n’a pas supprimé plusieurs garanties de financement à caractère politique, qui avaient été approuvées avec le budget de l’État en mai dans le cadre d’un ensemble discrétionnaire de fonds dits de coalition.

Une décision du cabinet prise en octobre avait gelé les fonds de la coalition qui n’avaient pas encore été transférés, notamment une promesse controversée de 300 millions de shekels pour les yeshivot privées ultra-orthodoxes.

Smotrich ouvre la voie au versement de centaines de millions de shekels aux priorités des résidents d’implantations en Cisjordanie.

Seuls les cinq ministres du parti HaMahane HaMamlahti se sont engagés à voter contre le budget, qui devrait être approuvé par le cabinet puis être présenté à la Knesset pour son approbation finale.

Selon Lapid, en approuvant les modifications budgétaires sans supprimer les postes discrétionnaires, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Smotrich « transfèrent actuellement 1,5 milliard de shekels de fonds de la coalition pour 2023, et 5 milliards de shekels supplémentaires pour 2024 ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.