Yamina : à peine élu, déjà dissous – médias
Rechercher

Yamina : à peine élu, déjà dissous – médias

Une heure après l’annonce des résultats provisoires à la télévision israélienne, l’alliance politique de droite Yamina a été dissoute.

Ayelet Shaked et Naftali Bennett resteront à la tête de HaYamin HaHadash, Bezalel Smotrich chapeautera l’Union nationale et Rafi Peretz dirigera HaBayit HaYehudi.

Les partis s’étaient alliés avant les élections pour se présenter sur une liste commune afin de garantir qu’ils franchissent tous le seuil d’éligibilité fixé à 3,25 % des suffrages.

Lors de la dissolution de Yamina, Ayelet Shaked, a déclaré que l’alliance de droite mènerait toujours ses négociations de coalition en tant que bloc.

Les sondages à la sortie des urnes donnent six à huit sièges à la formation très à droite.

(De gauche à droite) Ayelet Shaked, Naftali Bennett, Bezalel Smotrich et Rafi Peretz annonçant une fusion entre partis de droite religieuse, le 29 juillet 2019. (Autorisation)
C’est vous qui le dites...