Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Lod : Sept blessés par balle et un homme abattu

Selon la police, l'homme âgé de 25 ans a été abattu de retour de la mosquée ; les victimes d’une autre fusillade restent hospitalisés, parmi lesquelles un enfant de 8 ans

Hamza Abu Ghanem, 25 ans, abattu à Lod, dans le centre d'Israël, le 14 avril 2023. (Capture d’écran Twitter : utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)
Hamza Abu Ghanem, 25 ans, abattu à Lod, dans le centre d'Israël, le 14 avril 2023. (Capture d’écran Twitter : utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Un homme a été abattu à Lod, vendredi matin, quelques heures après la fusillade qui a blessé sept personnes dans le centre-ville.

Hamza Abu Ghanem, 25 ans, a été abattu devant son domicile à son retour de la prière du matin à la mosquée, a établi la police dans les premiers temps de l’enquête.

Selon un communiqué de ses services, le Magen David Adom, dépêché sur place, a tenté de ranimer la victime, dans un état critique, avant de la conduire au centre hospitalier Shamir.

Toujours selon la même source, le décès de l’homme a été constaté par les médecins dès son arrivée à l’hôpital.

Un parent d’Abu Ghanem a déclaré au site d’information Ynet qu’il était « honnête et qu’il n’avait jamais eu de problèmes ». Il dit avoir pensé que la police et les médecins s’étaient mépris sur son identité.

La police a précisé que cet incident n’était pas lié à la fusillade de jeudi soir à Lod.

La police sur les lieux d’une fusillade dans la ville centrale de Lod, le 14 avril 2023. (Crédit : Police israélienne)

Cette fusillade a blessé sept personnes par balle, parmi lesquelles un garçon âgé de 8 ans, toujours hospitalisé au centre hospitalier Shamir dans un état grave vendredi matin, selon un communiqué de l’établissement.

Selon le même communiqué, l’état de santé de cinq autres victimes, également hospitalisées, ne suscite pas d’inquiétudes et un garçonnet de 7 ans a pu sortir de l’hôpital.

Selon les premières conclusions de l’enquête préliminaire de la police, un homme a ouvert le feu sur le groupe de jeunes qui se trouvaient devant un immeuble d’habitations. Aucune annonce n’a été faite concernant de possibles interpellations.

Le site d’information Walla a fait savoir que le bâtiment en question appartenait à une famille de la pègre locale.

« Une nouvelle nuit de terreur et de folie pour la communauté arabe. Une criminalité endémique, avec des blessures graves et des balles qui transpercent le corps des enfants », a tweeté le député de Raam Waleed Alhwashla.

« Dans un pays civilisé, les responsables d’aujourd’hui tireraient des conclusions » et démissionneraient, a-t-il ajouté.

Les communautés arabes ont connu une intense vague de violences ces dernières années. Nombre d’entre elles en attribuent la responsabilité à la police, qui, selon eux, est impuissante face aux organisations criminelles et ignore pour une grande part ces violences, faites de querelles familiales, de guerres de territoire mafieuses et de violences de genre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.