Lofven : les attaques au couteau en Israël ne sont pas du terrorisme
Rechercher

Lofven : les attaques au couteau en Israël ne sont pas du terrorisme

Le Premier minisre suédois a affirmé que les attaques au couteau ne répondent pas à la définition internationale du terrorisme

Le Premier ministre de la Suède Stefan Lofven arrivant à un sommet sur les relations entre l'Union européenne et la Turquie et sur la gestion de la crise de la migration, le 29 novembre 2015 à Bruxelles (Crédit : Thierry Charlier / AFP)
Le Premier ministre de la Suède Stefan Lofven arrivant à un sommet sur les relations entre l'Union européenne et la Turquie et sur la gestion de la crise de la migration, le 29 novembre 2015 à Bruxelles (Crédit : Thierry Charlier / AFP)

Le Premier ministre suédois Stefan Lofven a encore plus détérioré les relations de son pays avec Israël lundi, en déclarant qu’il ne considère pas que les attaques au couteau en Israël comme étant du terrorisme.

« Non, ce n’est pas classé comme [du terrorisme] », a déclaré Lofven dans une interview accordée à l’agence de presse suédoise TT.

« C’est une classification internationale sur ce qui constitue ou ne constitue pas [de la terreur]. Pour autant que je sache, les attaques au couteau [en Israël] ne sont pas définies comme de la terreur ».

Plus tard dans la journée, Lofven a contacté TT de nouveau pour clarifier ses déclarations, craignant ce qu’il a appelé un « malentendu ».

« Je voulais dire qu’il était difficile de savoir si les attaques au couteau sont organisées par un groupe classé comme une organisation terroriste », a précisé Lofven à l’agence de presse. « Néanmoins, les attaques elles-mêmes constituent de la terreur ».

Les liens entre Israël et la Suède se sont détériorés au cours des dernières semaines après une série de commentaires faits par la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrom, qui a critiqué le traitement des Palestiniens par Israël en suggérant un lien entre le conflit israélo-palestinien et les attentats terroristes à Paris le mois dernier, revendiqués par l’Etat islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...