L’Olimpiada, les olim de France à la fête
Rechercher

L’Olimpiada, les olim de France à la fête

Une grande fête des Olim s'est tenue à Jérusalem le 30 juin : l'occasion de faire entendre la cause des Olim français

  • Des participants à l'Olimpiada Paris Jérusalem se reposent sur des coussins dans le Gan Sacher à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Des participants à l'Olimpiada Paris Jérusalem se reposent sur des coussins dans le Gan Sacher à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
  • Le chanteur Amir Haddad en concert le 30 juin 2016, lors de l'Olimpiada à Jérusalem. (Crédits : autorisation)
    Le chanteur Amir Haddad en concert le 30 juin 2016, lors de l'Olimpiada à Jérusalem. (Crédits : autorisation)
  • Meyer Habib, député des Français d'Israël, lors de l'Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation)
    Meyer Habib, député des Français d'Israël, lors de l'Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation)
  • Pascale Berkovitch, sportive paraolympique, allume la vasque de l'Olimpiada, le 30 juin 2016 à Jérusalem. (Crédits : autorisation)
    Pascale Berkovitch, sportive paraolympique, allume la vasque de l'Olimpiada, le 30 juin 2016 à Jérusalem. (Crédits : autorisation)
  • Les chanteurs Amir et Larusso, en concert lors de l'Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Les chanteurs Amir et Larusso, en concert lors de l'Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
  • Des spectateurs lors de l'Olimpiada de Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Des spectateurs lors de l'Olimpiada de Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
  • Des jeunes Olim participent aux différentes courses lors de l'Olimpiada de Jérusalem au Gan Sacher, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Des jeunes Olim participent aux différentes courses lors de l'Olimpiada de Jérusalem au Gan Sacher, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
  • Un moment de repos et de dégustation bien mérité sur les pelouses du Gan Sacher à Jérusalem, lors de l'Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Un moment de repos et de dégustation bien mérité sur les pelouses du Gan Sacher à Jérusalem, lors de l'Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
  • Plus de 5 000 personnes assistent aux concerts et discours à la fin de l'Olimpiada de Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
    Plus de 5 000 personnes assistent aux concerts et discours à la fin de l'Olimpiada de Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)

Le drapeau français flotte en haut d’un mât, à côté d’un stand de vin et de nourriture fine, tandis qu’en fond sonore résonnent des tubes de variété française et des cris d’enfants dans des châteaux gonflables.

Ce jeudi 30 juin, on pourrait se croire dans n’importe quelle fête de village français, mais nous sommes pourtant bien loin de la France : à 3 300 km précisément, dans le Gan Sacher de Jérusalem, pour fêter l’alyah des Français.

Ainsi, les nombreux stands dressés dans le Gan Sacher ne proposent pas que des macarons et de la charcuterie fine, mais représentent aussi le ministère de l’Immigration israélien, une maison d’édition francophone ou des lycées et maisons d’accueil pour jeunes Olim.

Les jeunes, venus avec leurs amis, constituent en effet une large partie des personnes présentes, mais l’ambiance est familiale : tous participent aux différentes courses qui permettront de couvrir les 3 300 km qui séparent Paris de Jérusalem, guidés par Judith Mergui, animatrice de la soirée.

Un moment de repos et de dégustation bien mérité sur les pelouses du Gan Sacher à Jérusalem, lors de l'Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
Un moment de repos et de dégustation bien mérité sur les pelouses du Gan Sacher à Jérusalem, lors de l’Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)

« Nous attentons plus de 5 000 personnes », explique Rudy, membre de Qualita et l’un des organisateurs de la soirée, « et les bus gratuits qui partaient de tout le pays étaient pleins ». Il a fait son alyah il y a environ un an et demi : « je me suis toujours senti plus Israélien que Français », confie-t-il. « Et puis, j’habitais à Sarcelles, en région parisienne, et c’était de plus en plus difficile de porter la kippa ». Il se dit très satisfait de son choix, comme tous les autres olim rencontrés pendant la soirée.

Certains sont en Israël depuis beaucoup plus longtemps, mais ne manqueraient pas une occasion de retrouver des amis et écouter de la chanson française : Sophie et Isabelle, deux amies de Ra’anana, ont respectivement fait leur alyah il y a 6 et 19 ans. « Il faut montrer au gouvernement que nous existons », rappelle Isabelle. « Si les Russes y arrivent, pourquoi pas nous ? ».

Et le gouvernement israélien semble avoir entendu cet appel : plusieurs députés de la Knesset ont fait le déplacement, dont Naftali Bennett, ministre de l’Education, et le député français (UDI) Meyer Habib, représentant de la 8e circonscription des Français de l’étranger.

Le ministre de l'Education israélien, Naftali Bennett, lors de l'Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : Facebook / Qualita)
Le ministre de l’Education israélien, Naftali Bennett, lors de l’Olimpiada, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)

Tous deux commencent leur discours par un hommage à Hallel Ariel, assassinée à Hébron, puis ont abordé les sujets qui leur tiennent à coeur : Habib a ainsi dénoncé l’attitude de la France par rapport à Israël, son cheval de bataille, tandis que Bennett s’est engagé à faciliter l’intégration des enfants et adolescents olim, première étape vers une alyah réussie et une vie professionnelle active.

Les Français représentent en effet une force de travail non négligeable, et le président de Qualita, Marc Eisenberg, s’est exprimé en ce sens : « Il y a une opportunité historique pour intégrer 50 000 juifs de France, et le gouvernement doit tout faire pour permettre à ces personnes un processus d’immigration bon et efficace », a déclaré Eisenberg.

Les chanteurs Amir et Larusso, en concert lors de l'Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)
Les chanteurs Amir et Larusso, en concert lors de l’Olimpiada à Jérusalem, le 30 juin 2016. (Crédits : autorisation)

Une fois les discours passés, les festivités ont repris, avec l’arrivée de la torche olympique, partie de la synagogue de la Victoire, puis du clou de la soirée : les concerts de Shirel, Amir Haddad et Larusso, très attendus par un public enthousiaste. Et pas question de céder à la fatigue : « on dormira dans les bus du retour ! », s’exclame Isabelle.

Aperçu d'une soirée inoubliable pour une intégration de qualité des Olim francophones.5000 personnes au Gan Sacher à Jérusalem pour l'Olimpiada !

Posted by Qualita on Thursday, 30 June 2016

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...