Londres : Des manifestants dénoncent les « ordures de développeurs israéliens »
Rechercher

Londres : Des manifestants dénoncent les « ordures de développeurs israéliens »

Lors d'une manifestation anti-gentrification, les entrepreneurs israéliens et les étrangers ont été accusés de détruire la communauté locale

Des manifestants anti-gentrification dans Shoreditch, Londres, le 26 septembre 2015 (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Des manifestants anti-gentrification dans Shoreditch, Londres, le 26 septembre 2015 (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Des centaines de manifestants anti-gentrification ont défilé dans l’est de Londres samedi et ont attaqué et vandalisé un café et accusé les étrangers – dont les Israéliens – de détruire la communauté.

Les manifestants portaient des masques de têtes de porc et des torches pendant qu’ils défilaient dans Shoreditch.

Le mot « racaille » a été peint sur les fenêtres du café Cereal Killer, et le propriétaire a déclaré que ses clients étaient terrifiés et avaient craint pour leur vie tandis que les manifestants jetaient de la peinture et des céréales aux fenêtres.

Une page Facebook créée pour l’événement, intitulée « Fuck Parade 3 » par les organisateurs, affirme :

« Nos communautés sont déchirées – par des oligarques russes, des cheikhs saoudiens, des ordures de promoteurs immobiliers israéliens, des chattes texanes avec de l’argent pétrolier et notre propre gratin d’aristos d’Eton », ont dénoncé les organisateurs. Les organisateurs ont affirmé que les développeurs forçaient les gens de la classe ouvrière hors de leurs maisons.

« Bientôt ce sera une ville fade infestée de yuppies, un désert méconnaissable avec pas de place pour les gens normaux (et pas si normaux) comme nous ».

Les manifestants se sont engagés à « défendre » leur maison contre ces « économies cannibales ».

Alan Keery, ke propriétaire du café, a déclaré au London Standard : « Il y avait des enfants là-bas – ils étaient terrifiés. Le personnel était absolument terrifié ».

Il dit que les clients et le personnel ont barricadé les portes lors que l’établissement a commencé à être attaqué.

« Si vous voulez parler de la gentrification en cours et des différentes classes, vous n’attaquez pas les entreprises indépendantes qui mettent toute leur vie en jeu pour ouvrir une entreprise, vous allez auprès des conglomérats et des grandes entreprises », a-t-il, plus tard, confié au Guardian.

La police a déclaré qu’il y avait plusieurs affrontements entre les manifestants et les policiers au cours de l’événement, et une personne a été arrêtée car elle aurait commis une infraction pénale. Un policier a été blessé au visage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...