L’ONU salue la réouverture par Israël d’un passage vital pour Gaza
Rechercher

L’ONU salue la réouverture par Israël d’un passage vital pour Gaza

Le point de passage de Kerem Shalom était fermé depuis le 9 juillet à tout autre transit qu' "humanitaire" en représailles aux "actes hostiles" en provenance de Gaza

Un agent de sécurité palestinien vérifie les papiers d'un chauffeur de camion au point de passage de Kerem Shalom, important des denrées alimentaires dans la bande de Gaza, le 17 juillet 2018. (Crédit : AFP / SAID KHATIB)
Un agent de sécurité palestinien vérifie les papiers d'un chauffeur de camion au point de passage de Kerem Shalom, important des denrées alimentaires dans la bande de Gaza, le 17 juillet 2018. (Crédit : AFP / SAID KHATIB)

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a salué mercredi la décision d’Israël de rouvrir un point de passage vital pour Gaza, en appelant à soutenir les efforts des Nations unies et de l’Egypte pour faire face à la crise dans l’enclave palestinienne.

Le point de passage de Kerem Shalom était fermé depuis le 9 juillet à tout autre transit qu’ « humanitaire » (aliments, médicaments, équipements médicaux), en représailles aux « actes hostiles » terroristes en provenance de Gaza.

M. Guterres s’est dit dans un communiqué « encouragé de voir que les personnes concernées ont répondu aux appels pour éviter l’impact dévastateur d’un nouveau conflit sur la population civile à Gaza et dans les environs ».

Il a aussi appelé « toutes les parties » à appuyer les efforts de l’émissaire onusien Nickolay Mladenov et de l’Egypte, visant à « éviter une escalade, régler tous les problèmes humanitaires à Gaza et (permettre) le retour de l’Autorité palestinienne à Gaza ».

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, prononce un discours lors de la 54e Conférence de Munich sur la sécurité, le 16 février 2018, à Munich, en Allemagne (Crédit : AFP / Thomas Kienzle)

« Plus de 400 camions chargés de marchandises devraient entrer dans Gaza », a précisé le porte-parole de M. Guterres, Stéphane Dujarric.

Les représentants du groupe terroriste palestinien du Hamas, qui contrôle Gaza, et d’autres factions ont été appelés au Caire ces derniers jours, selon une source du mouvement.

L’issue de l’entreprise diplomatique reste toutefois incertaine, compte tenu des exigences des deux camps et de leurs contraintes respectives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...