L’opposition réprimande Netanyahu pour “profanation” du Shabbat
Rechercher

L’opposition réprimande Netanyahu pour “profanation” du Shabbat

Les dirigeants religieux lui reprochent d’avoir appelé la championne olympique le Shabbat; le Likud regrette “l'erreur technique” qui a mené à publier la déclaration avant la nuit

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Yaakov Litzman, alors ministre de la Santé, à Jérusalem le 11 mars 2020. (Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Yaakov Litzman, alors ministre de la Santé, à Jérusalem le 11 mars 2020. (Flash90)

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a fait l’objet de critiques de la part de députés de la Knesset de son propre camp après avoir téléphoné à la gymnaste olympique Linoy Ashram pour la féliciter d’avoir remporté la médaille d’or, et d’avoir publié l’appel avant la tombée de la nuit samedi.

Bien que Netanyahu ne soit pas religieux, il a évité de faire des déclarations publiques durant Shabbat lorsqu’il était Premier ministre. Désormais hors du gouvernement, le président du Likud semblait mettre en œuvre une nouvelle politique en la matière.

Le retour de bâtons a pris du temps, car de nombreux députés de l’opposition observent traditionnellement le Shabbat.

Mais les réactions ont fusé dès la sortie du Shabbat. Le président de Yahadout HaTorah, Moshe Gafni, a déclaré que la déclaration de Netanyahu avait « profané le Shabbat ».

« Je suis heureux que le président et le Premier ministre aient attendu la fin du Shabbat [pour féliciter Ashram]. M. Netanyahu aurait dû en faire autant » a déclaré Gafni, s’abstenant même de s’adresser au président de l’opposition par son titre.

Dans son appel à Ashram, le Premier ministre Naftali Bennett, [le premier Premier ministre à respecter Shabbat] a même tenu à souligner qu’il n’a appris la victoire du gymnaste qu’après Shabbat, une nouvelle que « nous avons célébrée à la maison ».

Un collègue de Gafni de Yahadout HaTorah, le député Yaakov Litzman, a également censuré Netanyahu, affirmant qu’il n’y avait pas de « réel
besoin » pour lui de publier la déclaration le jour du Shabbat.

« On attend de quelqu’un avec un titre officiel d’État qu’il respecte le Shabbat, comme le président et le Premier ministre l’ont fait dans ce cas », a déclaré Litzman dans un communiqué.

Le dirigeant du parti Shas Aryeh Deri a déclaré que la publication de la déclaration de Netanyahu « avait offensé de nombreux Juifs observant le Shabbat dont ses fidèles partenaires, pour le cœur desquels le saint Shabbat est très cher ».

Deri a noté que le Shabbat est considéré comme tellement saint qu’on ne peut pas le profaner et ensuite demander pardon.

Le chef du groupe parlementaire de la Knesset pour l’observation du Shabbat, le député Shas Moshe Abutbul, a publié une déclaration rappelant à Netanyahu qu’il aurait dû être plus respectueux, d’autant que « la majorité de ses partenaires politiques observent le Shabbat » et attendent de lui qu’il « respecte les valeurs de l’héritage juif ».

Bezalel Smotrich, qui dirige le parti d’extrême droite du Sionisme religieux, a fait écho aux remarques des législateurs ultra-orthodoxes, tweetant qu’une médaille d’or olympique n’est pas une raison suffisante pour
« profaner Shabbat ».

Le dirigeant du Parti sioniste religieux Bezalel Smotrich (à gauche) et le Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre. (File ; Autorisation)

« C’est triste qu’il y en ait ici qui profitent de la médaille pour se moquer du Shabbat et de ceux qui le respectent », a-t-il ajouté, faisant apparemment référence à un tweet publié quelques heures plus tôt par le député travailliste Ram Shefa, qui semblait se moquer de Smotrich et d’autres observateurs du Shabbat pour avoir raté la médaille en temps réel.

Après le flot de condamnations, le bureau de Netanyahu a tenté de limiter les dégâts : le Likud a émis un tweet affirmant que la publication de sa déclaration le jour de repos juif était due à une « erreur technique ».

« Le Likud a toujours respecté et honoré le Shabbat et s’est assuré de ne pas publier de déclarations à la presse pendant le Shabbat. C’est ainsi que nous continuerons d’agir », a déclaré le parti de Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...