Los Angeles : une fresque qualifiée « d’acte honteux d’antisémitisme »
Rechercher

Los Angeles : une fresque qualifiée « d’acte honteux d’antisémitisme »

L'espace culturel multidisciplinaires Vortex défend l'artiste qui a peint la Grande faucheuse drapée dans une cape recouverte d'étoiles de David et tenant un bébé

Le maire de Los Angeles Eric Garcetti s'exprime devant l'hôtel de ville après avoir prêté serment, le 30 juin 2013, Los Angeles. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)
Le maire de Los Angeles Eric Garcetti s'exprime devant l'hôtel de ville après avoir prêté serment, le 30 juin 2013, Los Angeles. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)

JTA — Une fresque peinte sur un mur d’un bâtiment du centre de Los Angeles représente la Grande faucheuse drapée dans un tissu bleu recouvert d’étoiles de David et tenant un bébé mort.

Le bureau du maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a qualifié l’œuvre mardi d' »acte honteux d’antisémitisme », a rapporté le quotidien Los Angeles Times.

Son porte-parole a indiqué au quotidien qu’Eric Garcetti, qui est juif, a eu connaissance de la peinture via les réseaux sociaux.

« De telles images n’ont pas leur place dans notre ville, » a fait savoir Alex Comisar. « M. le maire est scandalisé. Nous étudions les recours dont nous disposons pour la faire enlever. »

Mais d’après le centre Vortex, la peinture est présente sur ses murs depuis au moins cinq ans.

« Vortex défend la liberté d’expression, » comme il l’a fait savoir dans un communiqué publié sur Facebook.

« L’artiste dont l’œuvre inclut l’étoile de David (créé il y a 5-6 ans dans le cadre de l’exposition « LA vs. GUERRE » pour évoquer le 11/09) n’avait pas pour intention de diffuser un message antisémite. Nous pensons que son intention mérite d’être pondérée. Nous invitons tous ceux qui pensent autrement à peindre une autre œuvre à côté. »

Des commentateurs ont qualifié la fresque « vile et profondément insultante » et s’interrogeaient : « Que peut bien évoquer l’étoile de David au sujet du 11/09 ? »

Certains ont demandé à ce qu’elle soit immédiatement recouverte.

« Cette fresque présente au Vortex de Los Angeles franchit une ligne. Nous appelons à son retrait, » a tweeté la Ligue anti-diffamation (ADL) de Los Angeles. « Pour un lieu qui prétend accueillir la communauté locale, le Vortex devrait se joindre à notre condamnation de ces images haineuses qui invoquent des mensonges antisémites associant les Juifs à la mort, aux serpents, aux bombes et au meurtre de bébés. »

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...