Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

L’UE adoptera lundi un « régime de sanctions » contre le Hamas

Les mesures ciblent le groupe terroriste palestinien et certains de ses cadres impliqués dans les attaques sans précédent du 7 octobre

Le drapeau de l'Union européenne est en berne alors qu'un double arc-en-ciel se forme au-dessus du bâtiment du Conseil européen à Bruxelles, le 9 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Olivier Matthys)
Le drapeau de l'Union européenne est en berne alors qu'un double arc-en-ciel se forme au-dessus du bâtiment du Conseil européen à Bruxelles, le 9 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Olivier Matthys)

Le Conseil européen des Affaires étrangères adoptera lundi à Bruxelles « un régime de sanctions contre le Hamas », groupe terroriste islamiste palestinien, a indiqué jeudi le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères.

« C’est un régime de sanctions qui vise des individus et des transferts de fonds », a précisé son porte-parole adjoint Christophe Lemoine lors d’un point presse au Quai d’Orsay.

Il cible le Hamas et certains de ses cadres impliqués dans les attaques sans précédent du 7 octobre contre le sud d’Israël depuis la bande de Gaza, qui avaient fait 1 140 morts, en grande partie des civils, selon un décompte de l’AFP à partir de chiffres officiels israéliens.

Quelque 250 personnes avaient également été prises en otages, et 132 sont toujours à Gaza, dont au moins 27 auraient été tuées, selon un décompte de l’AFP à partir des données officielles israéliennes. Une centaine ont été libérés lors d’une trêve fin novembre.

Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, saluant ses partisans à son arrivée à une réunion dans une salle sur le bord de mer de Gaza City, le 30 avril 2022. (Crédit : Adel Hana/AP Photo/Dossier)

L’UE avait déjà ajouté mardi à sa liste « terroriste » Yahya Sinwar, le chef du groupe terrorsite islamiste palestinien à Gaza, considéré comme l’architecte de l’attaque du 7 octobre contre Israël.

Depuis cette décision des Vingt-Sept, Yahya Sinwar est soumis à un régime de sanctions impliquant un gel des fonds et avoirs financiers qu’il détiendrait dans l’UE et une interdiction faite à tout opérateur européen de les financer.

L’UE avait auparavant inscrit en décembre deux hauts responsables de la branche armée du Hamas, Mohammed Deif et Marwan Issa, sur sa liste noire sanctionnant les personnes ou organisations impliquées dans des actes « terroristes ».

Le Hamas, en tant qu’organisation, en fait déjà partie. L’organisation islamiste est considérée comme un groupe terroriste par l’UE mais aussi par de nombreux pays dont les Etats-Unis, le Canada ou Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.