L’université Brandeis rouvre après une menace à la bombe
Rechercher

L’université Brandeis rouvre après une menace à la bombe

L’université de la région de Boston a été brièvement évacuée et fermée après avoir reçu une menace

Un dortoir de l'université Brandeis, Waltham, Massachusetts (Crédit : John Phelan / Wikimedia Commons)
Un dortoir de l'université Brandeis, Waltham, Massachusetts (Crédit : John Phelan / Wikimedia Commons)

L’université Brandeis a rouvert ses portes après avoir fermé suite à une menace à la bombe reçu par courrier électronique.

L’université, qui se situe dans la banlieue de Boston, a fermé mercredi matin après que l’université a reçu la menace. Les personnes sur le campus ont été transférées dans un lieu sûr et il a été demandé à toute personne qui n’était pas sur le campus de ne pas y entrer.

Après que les forces de l’ordre ont fouillé le campus et l’ont déclaré sûr, l’université a rouvert dans l’après-midi.

Une déclaration de l’université a annoncé que la source de la menace faisait encore l’objet d’une enquête. La déclaration n’a pas précisé si la menace dirigée contre l’université juive, mais non religieuse, était de nature antisémite.

« Le campus de Brandeis a été rouvert après un contrôle des bâtiments par le personnel de la sécurité publique suite à une menace à la bombe reçue plus tôt aujourd’hui », a déclaré le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...