L’UNRWA découvre un tunnel dans l’une de ses écoles à Gaza
Rechercher

L’UNRWA découvre un tunnel dans l’une de ses écoles à Gaza

L’agence pour les réfugiés palestiniens juge l’existence du tunnel “inacceptable”, et a prévenu Israël au moment de la découverte

Des écolières palestiniennes d'une école de l'UNRWA dans la bande de Gaza. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des écolières palestiniennes d'une école de l'UNRWA dans la bande de Gaza. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Des responsables des Nations unies ont découvert un tunnel émanant d’une école de la bande de Gaza, gérée par l’agence de l’institution internationale pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, a indiqué le site d’information Ynet en hébreu.

Depuis la découverte il y a deux semaines, l’UNRWA a fermé l’école et bouché l’ouverture du tunnel, selon l’article. L’agence a précisé que les activités scolaires avaient repris mercredi.

« L’existence d’un tunnel sous des locaux de l’UNRWA est inacceptable et place les enfants et les employés en grand danger », a dit l’agence dans un communiqué, qui ne précisait pas où menait le tunnel, ou qui aurait pu le construire.

L’UNRWA a informé le général de division de l’armée israélienne Yoav Mordechai, Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) de l’incident dès sa découverte et porté plainte auprès des autorités gazaouies pour la violation de la neutralité d’un local des Nations unies, selon Ynet.

Danny Danon, ambassadeur israélien aux Nations unies a publié un communiqué pour manifester son indignation face à cette découverte.

« Encore un tunnel terroriste en dessous de la cour de récréation d’une école de l’UNRWA. C’est à cela que ressemble la gouvernance du Hamas, et c’est la preuve du double crime de guerre commis, alors que des tunnels terroristes sont construits pour attaquer des Israéliens, tandis que les enfants de Gaza servent de boucliers humains », a déclaré l’ambassadeur.

« Nous ne pouvons pas accepter une situation dans laquelle les écoles de l’UNRWA sont utilisées comme bases terroristes. Ce dangereux incident ne doit pas être ignoré et une supervision stricte est de mise, afin que les infrastructures de l’ONU ne soient pas utilisées pour protéger des terroristes », a-t-il poursuivi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...