Lutte contre l’antisémitisme: résolution repoussée à la rentrée à l’Assemblée
Rechercher

Lutte contre l’antisémitisme: résolution repoussée à la rentrée à l’Assemblée

Ce texte, sans valeur contraignante, avait été proposé par Sylvain Maillard, élu LREM de Paris et président du groupe d'études de l'Assemblée nationale sur l'antisémitisme

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale française. (Crédit : Luctor/Domaine public/WikiCommons)
Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale française. (Crédit : Luctor/Domaine public/WikiCommons)

L’examen par l’Assemblée nationale d’une proposition de résolution transpartisane pour une meilleure définition et une reconnaissance de l’antisémitisme, initialement programmé le 29 mai, a été reporté à la rentrée, a indiqué mercredi le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre.

Ce texte, sans valeur contraignante, avait été proposé par Sylvain Maillard, élu LREM de Paris et président du groupe d’études de l’Assemblée nationale sur l’antisémitisme.

Constatant « une résurgence de l’antisémitisme », souvent sous de « nouvelles formes » qui « avancent masquées », il suggère de reprendre la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

La proposition de résolution devait initialement être examinée fin mai. Mais la durée des débats, plus longue que prévu, sur la réforme du règlement de l’Assemblée avait mis entre parenthèse son examen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...