Lutte contre l’EI : premières troupes allemandes déployées jeudi
Rechercher

Lutte contre l’EI : premières troupes allemandes déployées jeudi

L'armée allemande ne procèdera à aucun bombardement, contrairement à la France, aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne

Pendant l'exercice commune,  Resolve 26, en Bosnie-Herzégovine (BiH), des soldats de la 2e Compagnie d'infanterie du Groupe tactique allemand, cherchent à capturer des soldats français en jouant le rôle d'extrémistes paramilitaires, dans un camp d'entraînement paramilitaire de la ville de Pazaric (Crédit : SSGT MARIA J. LORENTE, USAF/Domaine public)
Pendant l'exercice commune, Resolve 26, en Bosnie-Herzégovine (BiH), des soldats de la 2e Compagnie d'infanterie du Groupe tactique allemand, cherchent à capturer des soldats français en jouant le rôle d'extrémistes paramilitaires, dans un camp d'entraînement paramilitaire de la ville de Pazaric (Crédit : SSGT MARIA J. LORENTE, USAF/Domaine public)

Deux avions de reconnaissance Tornado et quarante soldats seront déployés jeudi en Turquie dans le cadre de la mission militaire allemande pour lutter contre l’organisation Etat islamique (EI) en Syrie, a annoncé l’armée de l’air allemande mardi.

Les hommes et femmes de l’escadron 51 « Immelmann » doivent quitter la base de Jagel (nord de l’Allemagne) à bord d’un A400M, suivis de deux des six Tornado devant à terme être positionnés en Turquie pour effectuer des missions de reconnaissance au-dessus du territoire contrôlé par l’EI.

Un avion ravitailleur A310 MRT doit aussi être déployé jeudi depuis la base de Cologne-Wahn pour rejoindre celle d’Incirlik en Turquie.

Les députés allemands ont autorisé vendredi le déploiement de jusqu’à 1 200 soldats et une demi-douzaine d’avions pour participer aux opérations militaires internationales contre l’EI, en soutien à la France après les attentats de Paris.

Berlin a prévu notamment de participer à des missions de reconnaissance et d’engager une frégate au côté du porte-avions français Charles-de-Gaulle.

L’armée allemande ne procèdera cependant à aucun bombardement, contrairement à la France, aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...