Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Luxembourg : L’antisémitisme « reste à un niveau élevé »

Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, a réagi en indiquant que "seul un nombre réduit" d’incidents recensés dans le rapport pouvaient faire l’objet de poursuites

Une vue de la ville de Luxembourg. (Crédit : CC-BY-SA Sixdown/Wikimedia Commons)
Une vue de la ville de Luxembourg. (Crédit : CC-BY-SA Sixdown/Wikimedia Commons)

Le nombre d’incidents à caractère antisémite s’est chiffré à 76 en 2022, contre 80 en 2021, a rapporté l’association Recherche et information sur l’antisémitisme au Luxembourg (RIAL) dans son rapport annuel, publié ce mois-ci.

Bernard Gottlieb, président du RIAL, a ainsi noté que le phénomène restait « à un niveau élevé ».

La plupart de ces incidents antisémites ont été répertoriés sur Facebook et les réseaux sociaux.

42 incidents au total concernent « l’antisémitisme traditionnel », soit 55 % des incidents.

« Les composantes les plus importantes en sont la ‘Domination du monde’ attribuée aux Juifs (25 %), suivis par la ‘Diabolisation des Juifs’ avec 14 %, des stéréotypes négatifs (9 %) et des Juifs comme boucs émissaires (7 %) », indique le rapport.

28 incidents sont eux liés à la Shoah et à Israël – décrits comme de « l’antisémitisme contemporain ».

« Un phénomène particulièrement pénible est la conjonction des deux [Shoah et Israël], la banalisation de la Shoah en la mettant en équivalence avec un génocide fantasmé qui serait commis envers les Palestiniens », a commenté RIAL.

Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, a réagi en indiquant que « seul un nombre réduit » d’incidents recensés dans le rapport pouvaient faire l’objet de poursuites.

Le pays prépare actuellement un plan national de lutte contre l’antisémitisme, selon les exigences de la Commission européenne. Un système de collecte de données « plus exhaustif » des incidents antisémites au Grand-Duché, qui rassemblera les informations des autorités judiciaires et policières et des organismes publics chargés de la discrimination ou de la veille sur Internet, doit ainsi voir le jour. Le projet « sera soumis à l’approbation du Conseil de gouvernement dans les prochaines semaines », a indiqué le Premier ministre.

Le gouvernement luxembourgeois a présenté officiellement ses excuses au peuple juif en 2015 pour l’implication indirecte du Luxembourg dans la déportation de 1 300 Juifs.

Un mémorial national de la Shoah a été inauguré en juin 2018.

Début 2021, le pays a signé un accord avec le Consistoire israélite et la World Jewish Restitution Organization pour régulariser les questions non résolues au niveau des spoliations des Juifs au Luxembourg.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.