Rechercher

Lyon : Une formation universitaire sur le dialogue entre Juifs et chrétiens

La formation compte une dizaine d’inscrits, parmi lesquels des prêtres, des animateurs, des délégués diocésains et même des personnes de confession juive

L’Université catholique de Lyon. (Crédit : Romainbehar / CC0)
L’Université catholique de Lyon. (Crédit : Romainbehar / CC0)

L’Université catholique de Lyon, établissement d’enseignement supérieur privé, proposera à partir de ce 19 septembre un nouveau cursus mêlant théologie, histoire et sociologie qui vise à favoriser le dialogue entre Juifs et chrétiens et à instaurer un rapport plus juste entre les deux religions, a rapporté le journal La Croix. La formation s’intitulera officiellement « Chrétiens en relation avec les Juifs ».

« Le dialogue est bien développé, et même acquis, dans la sphère universitaire et parmi les cadres de l’Église, mais il reste une grande partie du travail à faire au niveau de la base. Là, ce sera la vraie révolution ! », a déclaré au journal Jérôme Batoula, qui s’est inscrit au cursus en tant que retraité, protestant évangélique et président de l’Amitié judéo-chrétienne de Mulhouse.

Pour un coût total de 1 500 €, 160 heures de cours réparties sur deux ans seront dispensées aux élèves de différents horizons. Des journées d’étude et un voyage sont également prévus.

Une dizaine d’enseignants se chargeront de familiariser les élèves avec les fondamentaux du judaïsme et avec l’évolution de leur interprétation par les chrétiens et des rapports entre les deux religions.

La formation compte une dizaine d’inscrits, parmi lesquels des prêtres, des animateurs, des délégués diocésains et des personnes de confession juive.

Parmi celles-ci : Cécile Gonçalves, docteure en sciences sociales de 39 ans, qui se réjouit de cette initiative « qui peut toucher tout le monde ».

« Je désire approfondir mes recherches sur le crypto-judaïsme au Portugal », a-t-elle expliqué à La Croix. « Comme je suis originaire de ce pays où le catholicisme est encore prégnant, je suis aussi curieuse de voir comment l’on essaye de changer cette représentation des Juifs depuis Vatican II. »

Le cursus s’achèvera par la rédaction d’un mémoire de 15 pages par chaque étudiant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...