Macron réunit lundi les « autorités morales et religieuses » par audioconférence
Rechercher

Macron réunit lundi les « autorités morales et religieuses » par audioconférence

Le président souhaite échanger sur "la cohésion morale du pays face à la crise" du COVID-19, en comprenant les représentants des cultes, des francs-maçons et d'associations laïques

Allocution du président Emmanuel Macron sur les mesures concernant la pandémie de coronavirus, le 16 marrs 2020. (Crédit : Ludovic Marin / AFP)
Allocution du président Emmanuel Macron sur les mesures concernant la pandémie de coronavirus, le 16 marrs 2020. (Crédit : Ludovic Marin / AFP)

Emmanuel Macron réunira lundi à 10 heures par audioconférence « les autorités morales et religieuses » pour échanger sur « la cohésion morale du pays face à la crise » du coronavirus, en comprenant les représentants des cultes, des francs-maçons et d’associations laïques, a indiqué l’Elysée.

« Cet échange portera sur la manière dont les Français peuvent faire face et résister à cette crise qui ne fait que commencer », a expliqué l’Elysée, alors que tout laisse prévoir une forte augmentation du nombre de décès dans les jours qui viennent.

« Avec ces autorités morales et spirituelles, le président souhaite échanger sur la cohésion morale du pays et écouter les propositions », explique l’Elysée, en saluant la multiplication des « initiatives d’entraide et des comportements citoyens » en contrepoint des problèmes pour faire respecter le confinement.

« Le président de la République souhaite multiplier les échanges pour alimenter les politiques publiques », tout comme il a mis en place un conseil scientifique et une « task force » économie, a conclu l’Elysée.

Capture d’écran : Haïm Korsia sur le plateau du Grand Journal

Parmi les participants figurent le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly, le président de la Conférence des évêques de France Éric de Moulins-Beaufort, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le président du Conseil français du culte musulman Mohammed Moussaoui, le co-président de l’Union des Bouddhistes de France Olivier Reigen Wang-Genh ainsi et le métropolite orthodoxe Emmanuel Adamakis.

La réunion comprendra également le secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre-Pensée Christian Eyschen, le président du Comité Laïcité République Jean-Pierre Sakoun, le Grand Maître de la Grande Loge de France Pierre-Marie Adam et le Grand Maître du Grand Orient de France Jean-Philippe Hubsch, ainsi que la Grande maîtresse de la Grande Loge féminine de France Marie-Claude Kervella-Boux.

S’y ajouteront le directeur adjoint de l’Ecole Normale Supérieure, Frédéric Worms, ainsi que la sociologue Laëtitia Atlani-Duault, membre du Comité scientifique mis en place par le chef de l’Etat la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...