Malgré la COVID-19, l’art prévaut dans les rues de Tel Aviv
Rechercher

Malgré la COVID-19, l’art prévaut dans les rues de Tel Aviv

Des œuvres européennes et israéliennes ont été installées sur les boulevards, dans les parcs et sur les places à l'occasion de Loving Art, ce week-end

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • Une installation de l'artiste autrichien  Michael Kintzer, dans le cadre de la manifestation culturelle Open Skies à Tel Aviv qui aura lieu du 12 au 14 novembre 2020. (Autorisation : municipalité de Tel Aviv-Jaffa)
    Une installation de l'artiste autrichien Michael Kintzer, dans le cadre de la manifestation culturelle Open Skies à Tel Aviv qui aura lieu du 12 au 14 novembre 2020. (Autorisation : municipalité de Tel Aviv-Jaffa)
  • L'affiche "No" de Santiago Sierra, dans le cadre de la manifestation culturelle  'Loving Art. Making Art' à Tel Aviv, qui aura lieu du 12 au 14 novembre 2020. (Autorisation : municipalité de Tel Aviv),
    L'affiche "No" de Santiago Sierra, dans le cadre de la manifestation culturelle 'Loving Art. Making Art' à Tel Aviv, qui aura lieu du 12 au 14 novembre 2020. (Autorisation : municipalité de Tel Aviv),

La ville de Tel Aviv est bien déterminée à ramener la culture sur le devant de la scène en organisant sa manifestation artistique, Loving Art, du 12 au 14 novembre – un festival d’artistes qui envahissent les rues et tous les espaces artistiques de la municipalité.

Une collaboration entre la municipalité et l’Union européenne permet de découvrir des œuvres réalisées par des artistes européens et Israéliens, avec trois jours d’ouverture des espaces artistiques, des galeries et un accès libre à quatre musées de Tel Aviv, sous réserve du respect, bien évidemment, des directives entraînées par la pandémie de coronavirus dans le pays.

Dans le cadre de l’événement, 150 œuvres d’art ont été réunies sous la thématique du « ciel ouvert », sous la direction du conservateur Avi Lubin.

C’est l’opportunité rêvée pour se balader et s’émerveiller devant la maison perchée dans un arbre, imaginée par Hillel Roman, sur le boulevard Rothschild ; pour découvrir la campagne d’affichage « No ! » qui a été conçue par l’artiste espagnol Santiago Sierra et qui est présentée le long d’Allenby, ou un télescope de Noa Gross et d’Uri Noam qui est à admirer rue Bialik.

La cabane dans l’arbre de Hillel Roman, dans le cadre de la manifestation culturelle Open Skies à Tel Aviv qui aura lieu du 12 au 14 novembre 2020. (Autorisation : municipalité de Tel Aviv)

A voir également, un labyrinthe créé par Andreas Angelidis, un artiste grec, à Gan Meir, et un clocher réalisé à l’aide de bicyclettes par le néerlandais Sil Carroll.

Les curieux peuvent réaliser une visite circulaire qui commence et qui se termine sur la place Habima, en s’arrêtant pour voir les œuvres présentées sur Rothschild, Allenby, Bialik, à Gan Meir, sur King George et le long du Zion Boulevard.

Les artistes, pour leur part, auront l’opportunité de s’exprimer et de se rencontrer vendredi entre 10h30 et 14h30 au 7 rue Maze (après avoir d’abord envoyé leurs dossiers avant la date du 6 novembre). Il y aura un marathon de peinture en plein air au parc Hahurshot.

Pour obtenir davantage d’informations sur les activités, les lieux et les horaires des différents événements, rendez-vous sur la plage Facebook de Loving Art.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...