Malgré l’opposition, le Conseil de Floride va renforcer la sécurité autour de la communauté juive
Rechercher

Malgré l’opposition, le Conseil de Floride va renforcer la sécurité autour de la communauté juive

Dans une initiative visant la prévention des actes terroristes, une instance locale a voté la construction d'une palissade d'1 mètre 80 de haut autour du nouveau CCJ de Tampa

Fort Homer Hesterly Armory (Capture d'écran : YouTube)
Fort Homer Hesterly Armory (Capture d'écran : YouTube)

En Floride, le Conseil de la Ville de Tampa a approuvé une initiative visant à renforcer la sécurité aux abords du nouveau bâtiment accueillant le Centre Communautaire juif malgré les oppositions formulées par des officiels locaux et des membres de la communauté.

L’édification d’une palissade de 6 pieds de haut (1 mètre 80) qui entre dans le cadre du projet de rénovation de l’historique Fort Homer Hesterly Armory a été approuvée par le Conseil vendredi 4 voix contre 3.

Le centre communautaire de 10 000 mètres-carrés environ, qui sera co-géré par la Ville, devrait ouvrir ses portes au début du mois de décembre.

“Vous devez créer des environnements que vous serez en mesure de contrôler et de protéger”, a déclaré vendredi Jack Ross, directeur exécutif du Centre Juif Communautaire devant le Conseil, rapporte le Tampa Bay Times.

Les experts sécuritaires publics et privés ont expliqué au CCJ que le bâtiment avait besoin d’une telle enceinte de protection, a ajouté Ross selon le journal.

Un des membres du Conseil a qualifié la palissade de « chose la plus inaccueillante que nous avons été amenés à approuver ». Un autre a fait part de son inquiétude, craignant que la communauté ne soit dissuadée de venir.

Le plan prévoyait à l’origine une palissade courant sur trois côtés du bâtiment, qui apparaît sur le Registre National des Sites Historiques, mais pas sur sa façade avant. Mais le consultant en sécurité du CCJ a réclamé que la barrière vienne passer devant le bâtiment pour prévenir une éventuelle action terroriste antisémite ou l’action d’un tireur agissant en loup solitaire, deux types d’attaques qui ont déjà touché d’autres institutions juives dans le pays dans le passé.

“Un grand nombre d’institutions, comme les centres communautaires juifs et les synagogues sont les cibles d’attaques violentes”, a indiqué le président du Conseil de la Ville Harry Cohen.

« Ce sont des bâtiments hautement sécurisés pour une bonne raison. Je suis désolé que les gens les considèrent comme inaccueillants. Mais le fait est que les considérations sécuritaires à prendre en compte sont significatives et qu’on fait du mieux possible pour y répondre ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...