Mandelblit à Eldad : aucune raison de ne pas rencontrer le contrôleur de l’État
Rechercher

Mandelblit à Eldad : aucune raison de ne pas rencontrer le contrôleur de l’État

L'ex-procureur de l'État aurait annulé hier son entretien avec Matanyahu Englman concernant l'implication du procureur général dans l'affaire Harpaz

Le procureur-général Avichai Mandelblit (à droite) et le procureur de l'Etat intérimaire Dan Eldad (Crédit : Ministère de la Justice / Flash90)
Le procureur-général Avichai Mandelblit (à droite) et le procureur de l'Etat intérimaire Dan Eldad (Crédit : Ministère de la Justice / Flash90)

Le procureur général Avichai Mandelblit a informé Dan Eldad qu’il n’y a aucune raison qu’il annule un entretien prévu avec le contrôleur de l’État Matanyahu Englman après que la Cour suprême a gelé son mandat de procureur de l’État par intérim.

Dan Eldad aurait annulé mardi son entretien avec Matanyahu Englman concernant l’implication d’Avichai Mandelblit dans l’affaire Harpaz. Ce dernier était un suspect dans cette affaire datant de 2010, mais avait finalement été blanchi par la Haute cour de justice.

Dan Eldad a expliqué que cette rencontre avait été prévue dans le cadre de son mandat de procureur de l’État, et étant donné qu’il n’occupait plus ce poste, ce serait déplacé.

Mais le procureur général a objecté : « bien que votre mandat de procureur de l’État soit arrivé à son terme, je ne vois aucune raison pour que vous ne lui soumettiez pas un dossier pour lequel vous estimez qu’une enquête est nécessaire ».

La déclaration d’Avichai Mandelblit pourrait avoir un rapport avec un article paru dans le quotidien Israel Hayom, proche du Premier ministre, qui prétend que la réunion a été annulée en raison des fortes pressions exercées par le procureur général et d’autres hauts fonctionnaires du bureau du procureur de l’État.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...