Mandelblit n’engagera pas de poursuites civiles contre Sara Netanyahu
Rechercher

Mandelblit n’engagera pas de poursuites civiles contre Sara Netanyahu

Sara Netanyahu a plaidé coupable dans une affaire de détournement de fonds publics pour frais de bouche et a accepté de payer une amende d'environ 15 000 dollars

Sara Netanyahu, la femme de Benjamin Netanyahu, arrive au tribunal de Jérusalem le 16 juin 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
Sara Netanyahu, la femme de Benjamin Netanyahu, arrive au tribunal de Jérusalem le 16 juin 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le procureur général Avichai Mandelblit a décidé de ne pas engager de poursuites civiles au nom de l’État contre l’épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans une affaire concernant des allégations de services de restauration achetés illégalement à la résidence du bureau du Premier ministre.

Dans le cadre de l’accord de plaidoyer, Sara Netanyahu a plaidé coupable d’avoir profité injustement d’une erreur et a accepté de payer une amende d’environ 15 000 dollars.

Elle et un ancien concierge de la résidence du Premier ministre, qui a également admis la même accusation dans le cadre d’un accord sur le plaidoyer, avaient été accusés de fraude et d’abus de confiance pour avoir utilisé près de 100 000 dollars de fonds publics pour des repas de traiteur alors qu’il y avait un chef à plein temps dans le personnel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...