Israël en guerre - Jour 257

Rechercher
Les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023

Mapal Adam, 25 ans : cachée pendant des heures sous un camion pour échapper au Hamas

Tuée à la rave Supernova, le 7 octobre 2023

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Mapal Adams, sœur de la présentatrice de télévision Maayan Adams, a été assassinée lors de la rave musicale Supernova le 7 octobre 2023 (Crédit : Autorisation ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Mapal Adams, sœur de la présentatrice de télévision Maayan Adams, a été assassinée lors de la rave musicale Supernova le 7 octobre 2023 (Crédit : Autorisation ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Mapal Adam, 25 ans, sœur cadette de la présentatrice de télévision Maayan Adam, se trouvait à la Supernova, lorsque des terroristes du Hamas ont brutalement tué plus de 260 fêtards en fuite et en ont enlevé de nombreux autres, vraisemblablement par dizaines.

Mapal et son petit ami Roi se sont cachés sous un camion et ont fait les morts pendant des heures, jusqu’à ce que les terroristes du Hamas tirent sur Mapal à bout portant. Roi a survécu.

Avant d’être tuées, les deux sœurs s’étaient envoyé des SMS, raconte Maayan Adam.

Mapal a écrit « Ne le dis pas à maman », puis « J’ai peur, Maayan ».

Maayan a raconté leurs textos dans une interview poignante sur la Douzième chaîne. Elle a demandé à Mapal où elle se trouvait, ne comprenait pas pourquoi les forces de sécurité n’arrivaient pas, pourquoi personne ne venait les sauver.

« C’est un massacre, c’est un massacre », a écrit Mapal. « Les balles me frappent à la tête. »

Roi, le petit ami de Mapal, a appelé Maayan pour lui dire qu’il la protégerait. Il s’est couché sur Mapal et a reçu des balles dans le dos. Il a survécu pour raconter leur histoire. Ils venaient d’emménager ensemble la semaine précédente.

« Il m’a dit qu’elle a été très brave au moment de sa mort », a déclaré Maayan. « Je ne suis pas sûre qu’il me dise la vérité, elle devait avoir tellement peur », explique Maayan. « Mais contrairement à tant d’autres familles, au moins nous savons quels ont été ses derniers mots. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.