Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Marche des drapeaux : soulèvement palestinien à la frontière avec Gaza

Selon l'armée, des dizaines de suspects ont lancé des explosifs sur la barrière de sécurité lors de manifestations violentes. Aucun soldat n'a été blessé

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des drapeaux palestiniens accrochés à la barrière de sécurité d’Israël lors d’une manifestation le long de la frontière avec Israël, à l’Est de Gaza, le 18 mai 2023, en réaction à la marche annuelle du drapeau israélien, en l'honneur du Jour de Jérusalem (Crédit : Mohammed ABED / AFP)
Des drapeaux palestiniens accrochés à la barrière de sécurité d’Israël lors d’une manifestation le long de la frontière avec Israël, à l’Est de Gaza, le 18 mai 2023, en réaction à la marche annuelle du drapeau israélien, en l'honneur du Jour de Jérusalem (Crédit : Mohammed ABED / AFP)

Des centaines de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le long de la barrière de sécurité avec Israël, jeudi après-midi. Les tensions étaient fortes au moment où se tenait la très controversée marche du drapeau, en l’honneur de Yom Yeroushalayim.

Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré au Times of Israel que des dizaines de Palestiniens s’étaient massés près de la barrière de sécurité – entièrement construite en territoire israélien – et avaient lancé des engins explosifs. Nombre de Palestiniens ont manifesté tout en se tenant à distance de la barrière.

Aucun soldat n’a été blessé lors de ces violentes manifestations.

Les soldats de Tsahal ont employé des moyens de dispersion des émeutes et procédé à quelques tirs réels, a précisé le porte-parole.

Des images prises du côté palestinien de la barrière ont permis de voir un drone militaire en train de larguer des grenades lacrymogènes sur la foule.

Les médias palestiniens ont déclaré que plusieurs personnes ont dû être prises en charge par le personnel soignant, sans plus de détails sur leur état ou la cause de leurs blessures.

Cette manifestation palestinienne au niveau de la barrière de sécurité avec Gaza a eu lieu en réaction à la marche nationaliste du drapeau, dans la capitale, en l’honneur de Yom Yeroushalayim, qui commémore la réunification de la ville par Israël lors de la guerre des Six Jours, en 1967.

Le défilé très controversé qui s’est tenu jeudi a, une fois de plus, été émaillé de chants racistes et d’échauffourées avec des riverains palestiniens lorsque les nationalistes religieux, la plupart adolescents, ont traversé le quartier musulman de la Vieille Ville.

En dépit des dizaines de cas de violence et harcèlement par des participants juifs et des menaces de la part d’organisations terroristes de Gaza, le défilé s’est terminé sans incident majeur.

De jeunes hommes juifs tenant des drapeaux israéliens alors qu’ils dansent à la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem, lors des célébrations de Yom Yeroushalayim, le 18 mai 2023. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)

Il y a deux ans, le Hamas au pouvoir à Gaza avait tiré des roquettes sur Jérusalem au moment de la marche, ce qui avait déclenché une guerre longue de 11 jours entre Israël et Gaza.

Les forces de l’ordre ont estimé cette année que les risques de tirs de roquettes depuis Gaza, au moment de la marche, étaient faibles. Certains craignaient malgré tout une redite des événements de 2021.

Les manifestations de jeudi, au niveau de la barrière de sécurité avec Gaza, ont eu lieu moins d’une semaine après la conclusion d’un accord de cessez-le-feu entre Israël et l’organisation terroriste du Jihad islamique palestinien après cinq jours de conflit meurtrier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.