Maroc : un couple juif retrouvé assassiné et démembré
Rechercher

Maroc : un couple juif retrouvé assassiné et démembré

Selon la police, le jardinier de Sam Toledano et Vicky Chetrit a avoué les avoir tué et disposé les morceaux de leurs corps dans Casablanca

Sam Toledano et Vicky Chetrit , juifs marocains, ont été assassinés dans leur maison de Casablanca en juillet 2016 par leur jardinier, condamné à mort en mai 2017. (Crédit : autorisation)
Sam Toledano et Vicky Chetrit , juifs marocains, ont été assassinés dans leur maison de Casablanca en juillet 2016 par leur jardinier, condamné à mort en mai 2017. (Crédit : autorisation)

Un couple juif âgé du Maroc a été assassiné la semaine dernière dans sa maison de Casablanca. Le meurtrier a ensuite démembré leurs corps et a disposé les morceaux dans différentes parties de la ville.

Selon les médias marocains, le jardinier du couple a été arrêté par la police et a avoué le crime, qu’il aurait commis parce qu’il était en difficulté financière.

Les victimes ont été identifiées comme Sam Toledano et Vicky Chetrit. Ils étaient les parents de la comédienne Johanne Toledano qui devait se produire fin juillet à Tel Aviv.

Selon les médias locaux, l’homme, identifié dans le quotidien marocain Le360 par les initiales M.R., allait être expulsé de son appartement quand il a conçu un plan pour tuer le couple et voler son argent et ses bijoux.

Il est arrivé dimanche dernier à la maison du couple et a tué Toledano avant d’attaquer et de tuer Chetrit. Il a ensuite démembré leurs corps et les a disposés dans plusieurs quartiers de la grande ville marocaine.

La disparition du couple avait été rapportée mercredi dernier par un membre de la communauté juive locale.

En utilisant des lampes à UV, les officiers envoyés dans la maison ont pu trouver des traces de sang que le tueur avait tenté de nettoyer, selon Le360.

Le jardinier a été rapidement identifié comme suspect principal et arrêté.

La police a retrouvé les restes du couple dans les 24 heures suivant son arrestation, selon l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...