Mastercard à la chasse d’une société financière et technologique
Rechercher

Mastercard à la chasse d’une société financière et technologique

Pour la quatrième fois, le géant des paiements espère trouver la bonne start-up pour améliorer ses services financiers

David Shamah édite notre section « Start-Up Israel ». Spécialiste depuis plus de dix ans en technologies et en informatique, il est un expert reconnu des start-up israéliennes, de la high-tech, des biotechnologies et des solutions environnementales.

La start-up israélienne Pricence accepte le premier prix Technology Award MasterCard Israël 2014. (Crédit : autorisation)
La start-up israélienne Pricence accepte le premier prix Technology Award MasterCard Israël 2014. (Crédit : autorisation)

Pour trouver la start up adéquate, Mastercard offre un prix de 25.000 dollars pour aider le géant international d’améliorer ses paiements électroniques et ses services financiers.

En plus de l’argent, la start-up gagnante aura l’opportunité de joindre le programme mondial Mastercard Start path, l’accélérateur de technologie financière de l’entreprise.

C’est la quatrième fois que Mastercard lance ce concours et a désormais assez d’expérience en Israël pour savoir qu’il cherche au bon endroit, selon Andras Hemberger, directeur mondial et principalement de la branche israélienne.

« Notre concours apporte des douzaines d’entrepreneurs et de compagnies avec de grandes idées et produits et c’est un rappel continu du potentiel d’innovation israélien ».

« En tant que société leader dans le domaine de l’innovation en ce qui concerne les paiements électroniques, c’est tout à fait normal de s’adresser de nouveau à la technologie israélienne pour trouver des partenaires, » affirme t-il.

Mastercard est une des nombreuses sociétés financières et technologiques et bancaires qui s’est focalisée sur Israël en tant que centre financier et technologique.

Des sociétés comme Visa, Citi, Santander Bank, Barclays et d’autres ont des partenariats avec des start-up israéliennes pour développer des technologies innovantes pour le paiement, le service clientèle et d’autres domaines.

La dernière édition du concours a été lancé le 9 septembre à Tel Aviv dans le cadre de DLD, conférence sur l’innovation par Kirk Donohue, directeur de Mastercard start path.

Le concours est ouvert à la mi-novembre aux postulants avec de nouvelles solutions ; à un stage précoce dans les services financiers et les paiements électroniques écosystème.

La compagnie affirme chercher des start-up qui exposent des projets de ‘viabilité technologique, un modèle d’entreprise, l’expérience en équipe et le mérite, pour cibler le marché et une concurrence différentielle. »

La société gagnante participera au troisième tour de l’innovation Citi à Tel Aviv, le premier programme accélérateur en Israel pour les technologies financières et sera choisie pour lancer pour une place dans le programme start path.

Les trois premières se verront offrir un an d’adhésion à l’Israel Advanced Technologies Industry ; l’organisation IATI, un sponsor associé au concours qui affirme Mastercard était plus précieux que l’argent et qui permettrait aux start-up de se connecter avec la meilleure société d’investissement de capital et de risque en Israël.

La technologie financière est devenue rapidement un atout en Israël, selon Gary Lions, chef de projets innovation de Mastercard.

En 2014, plus de cinquante sociétés avaient postulé au concours en matière d’innovation, un concours différent dans lequel les sociétés s’opposent aux start up financières venant d’Europe pour une place pour l’accélérateur Mastercard Start path.

« Pour l’instant, nous n’avons pas un centre de recherche et de développement mais nous venons ici tout le temps pour chercher des start-up, » a affirmé Lyons lors du concours en 2014.

« Je continue d’être impressionné par le niveau d’innovation en Israël et par la qualité de ses entrepreneurs, Israël est un pays fantastique surtout pour apporter des choses en matière de sécurité et de paiement technologiques, ce qui intéresse une société comme la nôtre. »

Le plus grand succès en Israël de Mastercard vient de la première édition du concours en 2012 lorsque la société Kitlocate fut récompensée par le prix Mastercard israélien. L’an dernier Kitlocate fut achetée par Yandex, le géant moteur de recherche russe qui a transformé les bureaux de la start-up en centre de recherche et développement israélien.

Les start-up ont jusqu’au 15 novembre pour concourir, les dix meilleures start-up seront choisies pour l’étape finale du concours qui se tiendra le 30 novembre à Tel Aviv.

Les finalistes et gagnants seront choisis par un échantillon de juges qui inclut les plus grands personnages de l’industrie technologique israélienne.

Les critères incluent mais ne sont pas seulement pas limités à la faisabilité technologique ; modèle économique, composition de l’équipe ; le marché ciblé et une distinction du concours comme l’affirme Mastercard :

« Israël a un choix vaste de start-up existantes dans les solutions de paiements soit une solution financière ou une solution de cyber-sécurité, » affirme Karin Mayer Rubinstein, présidente directrice générale de IATI. »

« Je crois que l’engagement de Mastercard sur la scène locale technologique peut apporter la prochaine solution technologique qui changera la vie prochaine sur le terrain. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...