Mayer Rispler, un dirigeant américain de la communauté Satmar, meurt de la COVID
Rechercher

Mayer Rispler, un dirigeant américain de la communauté Satmar, meurt de la COVID

Âgé de 70 ans, il a été enterré vendredi dans le quartier de Williamsburg, à New York ; il avait appelé sa communauté à respecter les règles sanitaires

Mayer Rispler, au centre, dirigeant de la communauté hassidique Satmar à New York, lors d'une réunion en 2017. (Twitter via JTA)
Mayer Rispler, au centre, dirigeant de la communauté hassidique Satmar à New York, lors d'une réunion en 2017. (Twitter via JTA)

Le chef de la comunauté hassidique Satmar qui a appelé les juifs orthodoxes à suivre les règles sanitaires édictées par la ville de New York lors de la première vague de la pandémie ce printemps est mort de la COVID-19.

Mayer Rispler, 70 ans, est décédé vendredi, selon Vos Iz Neias, un site d’information orthodoxe. Il avait été placé sous assistance respiratoire fin septembre, alors que les taux d’infection augmentaient dans les quartiers orthodoxes de la ville.

Pendant son hospitalisation, les fonctionnaires de la ville et de l’État ont imposé des restrictions sur les « zones rouges » qui connaissent de nombreux cas de contamination, poussant certains juifs orthodoxes de Brooklyn à brûler des masques dans la rue afin de protester contre le sentiment d’être particulièrement visés par ces règles.

M. Rispler était comptable et l’un des principaux donateurs des institutions Satmar à Williamsburg. Ses funérailles se sont tenues dans ce quartier vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...