McDonald’s retourne à l’aéroport Ben Gurion
Rechercher

McDonald’s retourne à l’aéroport Ben Gurion

Les groupes pro-implantation, estimant que le refus d'ouvrir des restaurants en Cisjordanie relevait d'un boycott illégal, avaient appelé l'aéroport à ignorer la chaîne américaine

Un homme entre dans un restaurant  McDonald's dans le centre de Jérusalem, le 3 avril 2016 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Un homme entre dans un restaurant McDonald's dans le centre de Jérusalem, le 3 avril 2016 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

McDonald’s Israel a remporté un appel d’offres pour installer ses enseignes de restauration rapide à l’aéroport Ben Gurion, malgré des protestations de la part des leaders d’implantations qui fustigent le refus de la chaîne de ne pas ouvrir de fast-foods en Cisjordanie.

Cette concession sur sept ans, qui pourra être prolongée de 24 mois au maximum, a été annoncée dimanche par l’Autorité israélienne des aéroports, a fait savoir le quotidien économique israélien, Globes.

Les restaurants – qui seront situés dans le hall des départs et dans le Sky Hall du Terminal 3, ainsi que dans le hall des départs du Terminal 1 – sont actuellement confiés à la franchise israélienne Burger Ranch.

Le refus d’ouvrir des franchises de McDonald’s en Cisjordanie constitue un boycott et est donc illégal selon la loi israélienne en la matière, a accusé le chef du conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, au début du mois, des propos qui ont ultérieurement été repris par d’autres responsables d’implantations.

McDonald’s Israel est dirigé par Omri Padan, l’un des fondateurs de La Paix maintenant, qui considère les implantations comme l’un des plus importants obstacles à une solution à deux États.

En 2013, il avait expliqué qu’il n’ouvrirait pas de restaurant dans le nouveau centre commercial d’Ariel parce que la ville se trouve en Cisjordanie.

McDonald’s Israel avait noté que le siège international de la chaîne n’avait pas donné son approbation à l’ouverture de restaurants dans cette région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...