Méfiance concernant les tests ADN vendus sur Internet
Rechercher

Méfiance concernant les tests ADN vendus sur Internet

Basées aux Etats-Unis, en Suisse ou encore en Israël, plusieurs sociétés promettent à leurs clients de découvrir leurs origines à partir d’un test ADN

ADN au niveau moléculaire. (Crédit : capture d'écran  YouTube)
ADN au niveau moléculaire. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les sociétés qui proposent des tests ADN sur Internet sont de plus en plus nombreuses à fleurir. Basées aux Etats-Unis, en Suisse ou encore en Israël, elles promettent à leurs clients de découvrir leurs origines à partir d’un test ADN.

Un phénomène contre lequel le magazine Que Choisir a mis en garde dans son dernier numéro de septembre 2019. Si, « globalement, ces tests sont fiables », explique le journaliste du magazine, plusieurs points sont à prendre en compte.

« Selon les entreprises, les résultats sont plus ou moins détaillés, est-il expliqué. Ainsi, quand j’ai demandé à rechercher mon origine ethnique, les résultats annoncés étaient plus ou moins affinés selon les laboratoires. FAmilyTreeDNA et Igenea m’ont dit que j’étais ‘100 % originaire d’Europe’ alors que MyHeritage [basée en Israël] m’a précisé avec des pourcentages de quelles régions d’Europe j’étais originaire ».

Le magazine met en garde contre l’utilisation des résultats. « Une fois décrypté, l’ADN est stocké dans une base de données gérée par un laboratoire privé. Si les acteurs du secteur assurent ne transmettre aucune donnée personnelle, il est difficile de savoir ce qu’il en sera dans 10, 20 ou 30 ans. »

Il avertit également contre les sociétés de « médecine prédictive », qui promettent d’étudier le risque de cancer et de maladies cardio-vasculaires. Sauf que ces maladies dépendent de nombreux facteurs qui n’ont rien de génétique.

Enfin, il est rappelé que les tests ADN sont interdits en France et que le faire est passible d’une amende de 3 750 euros. Si faire analyser son propre ADN parait peu risqué, faire un prélèvement sur un tiers – par exemple son conjoint – l’est bien davantage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...