Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Mémorial de la Shoah : Un « mur numérique » en hommage à 4 000 Juifs assassinés par les nazis

Les noms de ces personnes tuées "par les nazis avec la collaboration du gouvernement de l'État français", ne figurent pas sur le "Mur des noms" consacré aux déportés

Illustration : Le candidat français à la présidence pour le mouvement En Marche!,  Emmanuel Macron, regardant les 2500 photographies de jeunes Juifs déportés de France durant l'occupation nazie pendant la Seconde guerre mondiale, au cours d'une visite au Mémorial de la Shoah, à Paris, le 30 avril 2017. (Crédit : Philippe Wojazer/AFP/Pool)
Illustration : Le candidat français à la présidence pour le mouvement En Marche!, Emmanuel Macron, regardant les 2500 photographies de jeunes Juifs déportés de France durant l'occupation nazie pendant la Seconde guerre mondiale, au cours d'une visite au Mémorial de la Shoah, à Paris, le 30 avril 2017. (Crédit : Philippe Wojazer/AFP/Pool)

Le Mémorial de la Shoah a inauguré dimanche un « mur numérique » en mémoire à 4 000 Juifs « assassinés par les nazis avec la collaboration du gouvernement de l’État français », et qui ne figurent pas sur le « Mur des noms » consacré aux déportés.

Le monument liste les noms de quelque 4 000 Juifs morts dans les camps d’internement français, fusillés comme otages ou comme résistants, suicidés, sur un mur numérique installé dans la crypte du Mémorial, où visages pixelisés et patronymes défilent de façon aléatoire.

Après avoir flashé un QR code, le visiteur peut aussi rechercher une victime dont le nom apparaît alors sur le mur accompagné d’une photo – quand elle est disponible – et des circonstances et lieu de sa mort.

« Cela vient compléter le Mur des noms » où sont gravés « la totalité des noms des déportés, y compris les 3,5 % qui sont revenus », explique Jacques Fredj, le directeur du Mémorial de la Shoah.

« Son succès a fait naître des demandes des familles pour des victimes très peu prises en compte », ajoute-t-il. Le Mur des noms ne comprend pas en effet un certain nombre de victimes identifiées comme juives et assassinées dans un camp d’internement, suicidées…

« On a voulu rendre justice à toutes ces personnes », et « ce monument tente de combler des lacunes en essayant d’être le plus proche possible des engagements et des combats » de chacun, ajoute le directeur du mémorial.

Ce mur numérique est aussi « le reflet du travail de l’institution depuis 30 ans » car « on a fait depuis le début des années 2000 un recensement de toutes les catégories de victimes », explique Fredj.

Lionel Libermann, petit-fils de Paul Libermann qui fut fusillé au mont Valérien en 1942, voit là « une reconnaissance » : avec le seul Mur des noms « on s’était sentis un peu exclus parce que notre propre histoire n’était pas là ».

« C’est un jour important parce qu’on montre à la France que des gens ont été assassinés parce que résistants, juifs et communistes », ajoute-t-il.

De son côté, Fredj espère un effet d’entraînement sur d’autres familles, pour qu’elles apportent photos ou documents, voire demandent à apparaître sur le mur.

« Le choix du numérique fait qu’on peut rajouter de nouveaux noms », explique-t-il.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.