Meretz entame un recours contre l’accord gazier de Netanyahu
Rechercher

Meretz entame un recours contre l’accord gazier de Netanyahu

Meretz dénonce les pratiques juridiques "anti-démocratiques et douteuses" de Netanyahu qui a promu cet accord

Le parti Meretz a déposé une requête auprès de la Haute Cour contre Netanyahu sur son utilisation de l’article 52 de la Loi sur les Pratiques Commerciales Restreintes pour passer un accord controversé qui ouvre la voie au consortium de Noble Energy et de Delek Group pour qu’il commence à extraire du gaz du champ gazier Leviathan au large des côtes d’Israël.

« On peut argumenter sur l’accord en lui-même, les répercussions environnementales et économiques et les protections qu’il garantit ou ne garantit pas pour le peuple en face de l’énorme monopole de [Yitzhak] Tshuva [le propriétaire du Groupe Delek], et de Noble Energy », a expliqué le parti sur sa page Facebook.

« Mais vous ne pouvez pas nier le comportement bizarre et méprisable et les actions juridiques anti-démocratiques et douteuses du Premier ministre, qui a promu cet accord comme s’il était possédé ».

Lors d’une cérémonie dans la zone industrielle de Neot Hovav près de Beer Sheva, Netanyahu a qualifié le gaz trouvé de « don de Dieu » et a déclaré que l’accord ouvrirait la voie à l’indépendance énergétique.

« Malheureusement, cette question est devenue une discussion politique et populiste », a-t-il regretté.

« Ce plan est vital pour notre sécurité car nous ne voulons pas rester avec une centrale qui est en feu ; nous avons besoin de champs de gaz multiples ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...