Meron : Netanyahu annonce un jour de deuil national dimanche
Rechercher

Meron : Netanyahu annonce un jour de deuil national dimanche

Le Premier ministre s'est rendu sur les lieux du drame, qu'il a décrit comme "l'une des plus graves catastrophes" de l'histoire d'Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur le site d'une bousculade pendant la nuit lors d'un rassemblement religieux ultra-orthodoxe dans la ville de Meron, dans le nord d'Israël, le 30 avril 2021. (Crédit : Ronen ZVULUN / POOL / AFP)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur le site d'une bousculade pendant la nuit lors d'un rassemblement religieux ultra-orthodoxe dans la ville de Meron, dans le nord d'Israël, le 30 avril 2021. (Crédit : Ronen ZVULUN / POOL / AFP)

La bousculade ayant fait au moins 45 morts dans la nuit de jeudi à vendredi lors du pèlerinage juif de Lag B’Omer est « l’une des plus graves catastrophes » de l’histoire d’Israël, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a décrété un jour de deuil national ce dimanche.

« La catastrophe du mont Meron est l’une des plus graves qui ait frappé l’État d’Israël », a tweeté Netanyahu, qui est arrivé sur place en fin de matinée.

« Ce qu’il s’est passé ici est déchirant. Il y a eu des gens écrasés à mort, y compris des enfants. Une grande partie de ceux qui ont péri n’ont pas encore été identifiés », a ajouté le Premier ministre, disant « pleurer les victimes », avec une vidéo publiée sur Twitter le montrant sur le site du drame.

Il a demandé aux Israéliens de ne pas répandre de rumeurs sur l’identité des morts. « Beaucoup de morts n’ont pas encore été identifiés, et je demande de ne pas répandre de rumeurs sur les réseaux sociaux car cela brise le cœur des familles. Laissez les autorités travailler. »

Il a salué les secouristes, dont le « travail rapide » a permis d’éviter « une catastrophe beaucoup plus importante ».

« Nous mènerons une enquête complète, sérieuse et détaillée pour que ce genre de catastrophe ne se reproduise plus jamais », a-t-il promis.

« Je demande dimanche d’annoncer une journée de deuil national. Nous nous associerons tous à la douleur des familles et à la prière pour les blessés. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...