Israël en guerre - Jour 287

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Michael Ostrovsky, 77 ans : Un grand-père qui aimait chanter et danser

Assassiné par des terroristes du Hamas au kibboutz Magen le 7 octobre

Michael Ostrovsky. (Crédit : Autorisation)
Michael Ostrovsky. (Crédit : Autorisation)

Michael Ostrovsky, 77 ans, originaire d’Ofakim, a été assassiné par des terroristes du Hamas le 7 octobre dans le kibboutz Magen.

Selon plusieurs articles, il était gardien dans le kibboutz voisin et était en service ce matin-là lorsque des terroristes se sont approchés de la grille et l’ont abattu.

Il laisse derrière lui sa femme, Larisa, ses deux enfants, Tatiana et Gennadi, ainsi que ses petits-enfants.

L’éloge funèbre publié sur le site de la municipalité d’Ofakim indique que Michael est né en Ukraine juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale et qu’enfant, il aimait pêcher et jouer au football.

Tout au long de sa vie, il a travaillé dans l’ingénierie et a été professeur de danse, précise l’éloge funèbre. « Il aimait réparer les objets et les rendre aux gens, et le jour du Novy God [Nouvel An russe], il allait de maison en maison pour offrir des cadeaux aux enfants. »

Il aimait également danser et assister à des spectacles, et faisait partie d’un ensemble de musiciens et de danseurs.

Sur un site commémoratif, Timor a écrit un éloge de ce « père, grand-père et oncle bien-aimé. Un homme de famille et d’action. Un homme plein d’humour et de joie de vivre qui ne s’est jamais reposé un seul instant… Tu nous manqueras beaucoup. Nous t’aimons à tout jamais ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.