Mladenov : Le statut futur de Jérusalem doit faire l’objet de négociations
Rechercher

Mladenov : Le statut futur de Jérusalem doit faire l’objet de négociations

L'envoyé spécial de l'ONU au Proche-Orient a appelé à se rendre compte du caractère sensible de la ville trois fois sainte

Nikolay Mladenov, Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, s'exprime lors d'une conférence de presse au siège de l'UNESCO à Gaza, le 25 septembre 2017. (Crédit : AFP / MOHAMMED ABED)
Nikolay Mladenov, Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, s'exprime lors d'une conférence de presse au siège de l'UNESCO à Gaza, le 25 septembre 2017. (Crédit : AFP / MOHAMMED ABED)

Nickolay Mladenov a déclaré mercredi que le statut futur de Jérusalem devait faire l’objet de négociations, alors que le président américain Donald Trump s’apprête à reconnaître la Ville sainte comme capitale d’Israël.

« L’avenir de Jérusalem est quelque chose qui doit être négocié avec Israël et les Palestiniens assis côte à côte dans des négociations directes », a dit M. Mladenov lors d’une conférence à Jérusalem.

Le haut responsable des Nations unies a déclaré que Jérusalem est centrale pour les Israéliens et les Palestiniens.

« Pour le peuple juif, Jérusalem est et sera toujours le centre de sa vie, de sa culture, pour des milliers d’années, comme il le sera et le sera toujours », a déclaré Nickolay Mladenov, Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, à la conférence diplomatique organisé par le quotidien Jerusalem Post à l’hôtel Waldorf Astoria de la ville.

« C’est aussi le centre de la vie du peuple palestinien, et ce sera toujours le cas », a-t-il ajouté.

« Elle accueillera toujours des lieux saints chrétiens, juifs et musulmans, rendant ainsi Jérusalem si importante pour tout le monde, et c’est ce qui rend toute décision à propos de Jérusalem si sensible », a déclaré Mladenov.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, « s’est exprimé à de nombreuses reprises, y compris sur ce sujet, et il a dit que nous devons tous nous montrer très prudents quant à ce que nous faisons », a-t-il fait valoir.

La communauté internationale devrait être « très prudente » avec les actions qu’elle entreprend sur Jérusalem à la lumière des éventuelles répercussions négatives, a-t-il insisté.

« L’avenir de Jérusalem est quelque chose qui doit être négocié avec Israël, avec les Palestiniens, assis côte à côte, directement dans les négociations », a déclaré Mladenov, ajoutant que l’ONU encourage le « retour à des négociations significatives » entre Israéliens et Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...