Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Moderna a déjà reçu 1,1 milliard de dollars de dépôts pour son vaccin anti-Covid

Le vaccin contre le Covid-19 encore en phase d'essai clinique mais la biotech américaine "prépare activement" le lancement

Une enseigne à l'entrée du bâtiment Moderna, à Cambridge, dans le Massachussetts, le 18 mai 2020. (Crédit : AP Photo/Bill Sikes)
Une enseigne à l'entrée du bâtiment Moderna, à Cambridge, dans le Massachussetts, le 18 mai 2020. (Crédit : AP Photo/Bill Sikes)

La biotech américaine Moderna a indiqué jeudi avoir reçu au troisième trimestre 1,1 milliard de dollars de dépôts pour son vaccin contre le Covid-19, encore en phase d’essai clinique mais dont elle « prépare activement » le lancement.

Moderna avait déjà indiqué qu’elle prévoyait de déposer auprès de l’Agence des médicaments (FDA) une demande d’autorisation en urgence fin novembre aux Etats-Unis pour ce produit, baptisé pour l’instant ARNm-1273.

« Nous nous préparons activement au lancement de l’ARNm-1273 et nous avons signé un certain nombre d’accords avec des gouvernements du monde entier pour leur fournir (le vaccin) », a souligné le directeur général, Stéphane Bancel, cité dans un communiqué.

« Alors que nous continuons à travailler avec les régulateurs pour faire progresser l’ARNm-1273, Moderna s’est engagée à respecter les normes les plus élevées de qualité des données et une recherche scientifique rigoureuse », a-t-il ajouté.

La biotech a précisé avoir signé des contrats avec les Etats-Unis, le Canada, la Suisse, le Japon, Israël et le Qatar et être en discussions avec la Commission européenne, le Royaume-Uni et le programme international Covax, lancé par l’OMS et dont l’objectif est d’aider à assurer un accès équitable aux futurs vaccins contre le Covid-19.

Moderna est, avec Pfizer, en pole position pour obtenir un feu vert de l’Agence américaine des médicaments.

Les locaux de la multinationale pharmaceutique et biopharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca PLC à Macclesfield, Angleterre, le 21 juillet 2020. (Paul Ellis/AFP)

AstraZeneca, en partenariat avec l’université britannique d’Oxford, ainsi que Johnson & Johnson, ont aussi engagé des essais de phase 3 aux Etats-Unis.

Moderna, qui publiait ses résultats du troisième trimestre, a souligné avoir presque triplé ses dépenses de recherche et développement par rapport à la même époque en 2019, à 345 millions de dollars.

Fondée en 2010, la biotech ne dégage encore qu’un revenu limité, en l’occurrence 158 millions de dollars de juillet à septembre.

Mais son portefeuille de produits en développement semble convaincre les investisseurs: la société vaut actuellement 26 milliards de dollars à Wall Street.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.