Moderna a déjà reçu 1,1 milliard de dollars de dépôts pour son vaccin anti-Covid
Rechercher

Moderna a déjà reçu 1,1 milliard de dollars de dépôts pour son vaccin anti-Covid

Le vaccin contre le Covid-19 encore en phase d'essai clinique mais la biotech américaine "prépare activement" le lancement

Un panneau marque l'entrée de Moderna, le 18 mai 2020, à Cambridge, dans le Massachussetts (Crédit : AP Photo/ Bill Sikes)
Un panneau marque l'entrée de Moderna, le 18 mai 2020, à Cambridge, dans le Massachussetts (Crédit : AP Photo/ Bill Sikes)

La biotech américaine Moderna a indiqué jeudi avoir reçu au troisième trimestre 1,1 milliard de dollars de dépôts pour son vaccin contre le Covid-19, encore en phase d’essai clinique mais dont elle « prépare activement » le lancement.

Moderna avait déjà indiqué qu’elle prévoyait de déposer auprès de l’Agence des médicaments (FDA) une demande d’autorisation en urgence fin novembre aux Etats-Unis pour ce produit, baptisé pour l’instant ARNm-1273.

« Nous nous préparons activement au lancement de l’ARNm-1273 et nous avons signé un certain nombre d’accords avec des gouvernements du monde entier pour leur fournir (le vaccin) », a souligné le directeur général, Stéphane Bancel, cité dans un communiqué.

« Alors que nous continuons à travailler avec les régulateurs pour faire progresser l’ARNm-1273, Moderna s’est engagée à respecter les normes les plus élevées de qualité des données et une recherche scientifique rigoureuse », a-t-il ajouté.

La biotech a précisé avoir signé des contrats avec les Etats-Unis, le Canada, la Suisse, le Japon, Israël et le Qatar et être en discussions avec la Commission européenne, le Royaume-Uni et le programme international Covax, lancé par l’OMS et dont l’objectif est d’aider à assurer un accès équitable aux futurs vaccins contre le Covid-19.

Moderna est, avec Pfizer, en pole position pour obtenir un feu vert de l’Agence américaine des médicaments.

Les locaux de la multinationale pharmaceutique et biopharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca PLC à Macclesfield, Angleterre, le 21 juillet 2020. (Paul Ellis/AFP)

AstraZeneca, en partenariat avec l’université britannique d’Oxford, ainsi que Johnson & Johnson, ont aussi engagé des essais de phase 3 aux Etats-Unis.

Moderna, qui publiait ses résultats du troisième trimestre, a souligné avoir presque triplé ses dépenses de recherche et développement par rapport à la même époque en 2019, à 345 millions de dollars.

Fondée en 2010, la biotech ne dégage encore qu’un revenu limité, en l’occurrence 158 millions de dollars de juillet à septembre.

Mais son portefeuille de produits en développement semble convaincre les investisseurs: la société vaut actuellement 26 milliards de dollars à Wall Street.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...