Mondial-2018/Qualifs: la Palestine propose des hélicos aux Saoudiens
Rechercher

Mondial-2018/Qualifs: la Palestine propose des hélicos aux Saoudiens

Le match retour entre l'Arabie Saoudite et l'équipe palestinienne devrait avoir lieu dans les territoires palestiniens

L'équipe de football palestinienne avec Mahmoud Abbas en mai 2014 (Crédit :  Issam Rimawi/ Flash90)
L'équipe de football palestinienne avec Mahmoud Abbas en mai 2014 (Crédit : Issam Rimawi/ Flash90)

La Fédération palestinienne de football a proposé lundi aux Saoudiens, qui ne veulent pas de contact avec Israël, de rejoindre en hélicoptère Al-Ram, localité proche de Jérusalem où doit se jouer le 13 octobre un match qualificatif pour la Coupe de Monde de la FIFA de 2018.

Ce match retour, qui compte également pour la Coupe d’Asie 2019, est prévu à Al-Ram, après que le match aller ita été reprogrammé en Arabie saoudite, Ryad rechignant à laisser ses joueurs venir jouer pour la première fois dans les Territoires.

La venue d’équipes arabes dans les stades palestiniens est toujours une question sensible car de nombreux États refusent que leur équipe passe par plusieurs points de contrôle tenus par l’armée israélienne, pour ne pas paraître se prêter à une « normalisation » des relations avec Israël.

Depuis Amman, à l’issue d’une réunion avec son homologue saoudien Ahmed Eid, le président de la Fédération palestinienne Jibril Rajoub a répété une nouvelle fois qu’il « ne pouvait pas céder sur ce droit légitime et historique » que constitue « le droit de jouer sur son territoire, devant son public ».

Pour maintenir ce match, il a proposé d’embarquer les joueurs saoudiens à bord d’hélicoptères jordaniens depuis l’aéroport d’Amman jusqu’au cœur de Ramallah, le siège de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie. Ainsi, a-t-il dit, ils éviteront tout contact avec les Israéliens.

« Nous redisons à ceux qui s’opposent et pensent que visiter la Palestine constitue une forme de normalisation avec le régime israélien que visiter un détenu en prison ne signifie pas reconnaître la légitimité du geôlier, mais constitue au contraire un acte de solidarité et de soutien au peuple palestinien et à sa juste cause », a poursuivi Rajoub.

Eid, a pour sa part indiqué que la décision de venir ou non serait prise après son retour à Ryad, proposant Amman comme lieu alternatif pour la tenue de ce match.

Le 8 septembre, la Palestine avait affronté les Émirats arabes unis dans le stade d’Al-Ram, lors d’un match historique qui s’était soldé par un nul 0-0.

L’Arabie saoudite est pour le moment en tête de son groupe avec 9 points, contre 7 pour les Émirats, 4 pour la Palestine et un pour le Timor oriental et la Malaisie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...