Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Montreuil: après un arrêté du maire, Dieudonné annule ses spectacles

Le maire estime que "les propos antisémites de Dieudonné n' ont pas leur place" dans la ville mais le polémiste avait initialement maintenu son spectacle; la salle a été verbalisée

Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris. (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)
Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris. (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)

Dieudonné M’Bala M’Bala, plusieurs fois condamné pour injures raciales, incitation à la haine ou apologie du terrorisme, a annulé ses spectacles à Montreuil (Seine-Saint-Denis), après un arrêté du maire PCF visant à fermer le local privé où il se produisait depuis fin octobre, a indiqué mercredi la mairie.

« J’apprends ce soir que Dieudonné a annulé les représentations de ses spectacles à Montreuil », écrit le maire Patrice Bessac dans un communiqué. « Je me félicite que la voie légale et juridique que nous avons privilégiée (…) ait porté ses fruits », ajoute-t-il.

L’édile avait pris le 15 novembre un arrêté de « fermeture provisoire des locaux », après un avis défavorable à l’accueil du public, émis par la commission de sécurité de la ville en raison d’un « danger grave et imminent ».

Malgré cet arrêté municipal, le polémiste avait maintenu dans un premier temps son spectacle. Constatant le non-respect de cet arrêté, la police municipale avait verbalisé l’exploitant de la salle le 22 novembre. Des dizaines de personnes avaient aussi manifesté contre la tenue du spectacle ce soir-là.

Depuis le 25 octobre, Dieudonné s’était produit plusieurs soirs par semaine dans ce local, et prévoyait de continuer jusqu’à mi-décembre.

« Montreuil est une ville monde et métissée, porteuse de valeurs basées sur le respect mutuel et la fraternité, les propos antisémites qui sont tenus dans les spectacles de Dieudonné n’y ont pas leur place », a encore dit le maire.

Depuis 2002, Dieudonné a fait l’objet de nombreuses procédures judiciaires. Il a notamment été condamné, en mai 2016, à 2 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour « injure raciale et provocation à la haine » en raison de propos antisémites tenus dans son spectacle « La Bête immonde ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.