Morris Khan, le milliardaire israélien soutient la start-up KidneyCure Ltd.
Rechercher

Morris Khan, le milliardaire israélien soutient la start-up KidneyCure Ltd.

La société utilise la thérapie cellulaire personnalisée pour aider au fonctionnement des reins atteints de maladies chroniques

A titre d'illustration : Un appareil de dialyse pour traiter les maladies rénales. (Picsfive ; iStock by Getty Images)
A titre d'illustration : Un appareil de dialyse pour traiter les maladies rénales. (Picsfive ; iStock by Getty Images)

Une start-up israélienne, qui développe une technologie utilisant les cellules du patient pour traiter des reins mal en point, a reçu le soutien de Morris Kahn, philanthrope et milliardaire israélien originaire d’Afrique du Sud.

KidneyCure Ltd., l’entreprise qui met au point une technologie de thérapie cellulaire pour le traitement des maladies chroniques des reins, a déclaré avoir terminé une campagne de financement avec des investisseurs comprenant Aurum Ventures, la branche responsable des investissements technologiques de Kahn, et l’Assurance directe des investissements financiers.

Les nouveaux investisseurs rejoignent les soutiens déjà existants de KidneyCure, y compris Jonathan Leitersdorf, le professeur John Finberg et Gilad Altshuler Holdings. L’investissement d’Aurum Ventures et d’Assurance direct porte le montant total levé par KidneyCure à 3,5 millions d’euros.

KidneyCure met au point une thérapie cellulaire personnalisée qui compense les dysfonctionnements de cellules rénales en injectant aux patients des cellules rénales souches obtenues à partir des propres cellules du patient. Ces cellules doivent alors améliorer de manière significative le fonctionnement du rein et empêcher la formation d’un tissu rénal fibrotique en ralentissant ainsi la progression de la maladie, a expliqué l’entreprise.

Dr Alon Yaar, PDG de KidneyCure Ltd. (Moshik Brin)

Les responsables de l’entreprise ont déclaré espérer pouvoir retarder sensiblement le besoin de recourir à une dialyse ou à une greffe du rein grâce au traitement.

L’équipe de KidneyCure est dirigée par son PDG, le docteur Alon Yaar, entrepreneur expérimenté qui a déjà créé Neurodem, entreprise pharmaceutique israélienne qui a été rachetée par Mitsubishi Tanabe Pharma en 2017 pour 960 millions d’euros. Le professeur Benjamin Dekel est le conseiller scientifique et médical de l’entreprise, un spécialiste en néphrologie, des cellules rénales humaines et de la médecine régénérative rénale.

« Les nouveaux financements d’Aurum et d’Assurance direct nous permettront d’accélérer le processus de R&D et de répondre aux normes réglementaires pour lancer les essais cliniques », a déclaré Yaar dans un communiqué annonçant le financement.

KidneyCure offre une nouvelle technologie médicale régénérative pour traiter les stades avancés d’une pathologie rénale chronique « qui ne dispose actuellement d’aucun traitement », a-t-il expliqué.

On estime qu’environ 30 millions de personnes, ou 15 % des adultes américains, souffrent de Maladie rénale chronique (MRC), selon le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies. Dans le monde, 10 % de la population sont affectés par cette pathologie, et des millions de personnes en meurent chaque année, par manque d’un accès à un traitement abordable, selon la Fondation nationale du rein.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...