Mort de deux enfants en bas âge dans un incendie dans une implantation
Rechercher

Mort de deux enfants en bas âge dans un incendie dans une implantation

Huit personnes auraient été blessées lors de cet incendie survenu à Beitar Illit, notamment trois qui ont été envoyées à l'hôpital après avoir inhalé de la fumée

Un feu dans une résidence de Beitar Ilit, le 9 octobre 2018 (Crédit :Service des incendies / Région de Shai)
Un feu dans une résidence de Beitar Ilit, le 9 octobre 2018 (Crédit :Service des incendies / Région de Shai)

Deux jeunes enfants ont perdu la vie mardi et huit autres personnes ont été blessées lors d’un incendie qui a ravagé un immeuble de cinq étages situé dans l’implantation ultra-orthodoxe de Beitar Illit, en Cisjordanie, aux abords de Jérusalem.

Les jeunes victimes sont issues de la même fratrie. Elles ont été identifiées par la municipalité comme étant Efrat Ginsberg, 4 ans, et Tzvi Ginsberg, 2 ans.

Un témoin a déclaré au site d’information Ynet que les flammes se sont propagées après l’explosion d’une veilleuse, qui est ensuite tombée sur un lit. « Trois des enfants sont parvenus à sortir et à se réfugier chez un voisin mais ils n’ont pas réussi à emmener les deux autres avec eux », a-t-il raconté.

La police a fait savoir qu’une enquête a été ouverte sur l’origine du sinistre meurtrier.

Les premiers secours sur les lieux d’un incendie meurtrier dans l’implantation de Cisjordanie de Beitar Illit, le 9 octobre 2018 (Crédit : ZAKA)

Le chef local du service des incendies, Dedi Simchi, a qualifié le brasier « d’incident très grave ».

« Cela montre tout simplement l’importance de suivre les réglementations de prévention des incendies. Il est essentiel de ne pas laisser les enfants sans surveillance », a-t-il déclaré aux journalistes sur les lieux du drame.

Aucune information n’a pour le moment confirmé l’endroit où se trouvaient les parents, leur état de santé ou s’ils figurent parmi les huit personnes qui auraient été blessées par le feu.

L’incendie, qui s’est déclenché au deuxième étage, a été signalé à 21 heures.

Le maire de Beitar Illit Mayor Meir Rubinstein, au centre, sur les lieux d’un incendie meurtrier survenu dans l’implantation de Cisjordanie, le 9 octobre 2018 (Crédit : Municipalité de Beitar Illit)

« Les équipes de sapeurs-pompiers se sont rapidement rendues sur le site et elles ont pris en charge les blessés, puis elles sont entrées dans l’appartement en feu. A notre grand chagrin, elles y ont découvert les deux victimes », a commenté Simchi, ajoutant que l’enquête sur l’origine du sinistre n’en était qu’à son premier stade.

Au moins trois blessés ont été évacués vers le centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, selon les services d’urgence du Magen David Adom, pour des inhalations de fumée. Parmi eux, un jeune homme de 22 ans est dans un état modéré. Deux enfants de sept et neuf ans ont été pour leur part légèrement incommodés.

« La municipalité de Beitar Illit, aux côtés de tous les résidents de la ville, est sous le choc, endeuillée et bouleversée par la mort tragique de ces deux enfants », a noté la ville dans un communiqué.

Des travailleurs sociaux et des psychologues ont été appelés en renfort pour aider la famille, a-t-elle ajouté, et le maire Meir Rubenstein s’est rendu sur les lieux pour aider à superviser les opérations de secours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...