Mort du chauffeur de camion blessé lors des préparatifs de l’Eurovision
Rechercher

Mort du chauffeur de camion blessé lors des préparatifs de l’Eurovision

Fuldi Schwartz, 66 ans, déchargeait du matériel au centre de conférences de Tel Aviv lorsqu'un système d'éclairage à roulettes s'est écroulé sur lui

La scène de l'Eurovision 2019 prévu en mai à Tel Aviv (Crédit : Eurovision 2019)
La scène de l'Eurovision 2019 prévu en mai à Tel Aviv (Crédit : Eurovision 2019)

Un Israélien qui avait été blessé lundi lors de la chute d’un système d’éclairage durant les préparations du concours de l’Eurovision organisé au centre des expositions de Tel Aviv est mort, ont fait savoir mercredi matin des responsables de l’hôpital où il avait été pris en charge.

Fuldi Schwartz, 66 ans, était en train de décharger du matériel à bord d’un camion dans un parking adjacent au centre des expositions lorsqu’une barre d’éclairage à roulettes s’est écroulée sur lui, le blessant grièvement à la tête, lui cassant des côtes, lui performant le poumon et le touchant à la colonne vertébrale, selon sa famille.

Il avait été évacué à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv pour une intervention chirurgicale d’urgence au cerveau.

L’état de Schwartz s’est détérioré mardi soir et les médecins ont prononcé sa mort mercredi à une heure du matin, a fait savoir l’hôpital Ichilov dans un communiqué.

Schwartz, de la ville de Pardes Hanna, dans le centre du pays, laisse derrière lui son épouse Dalia et deux enfants, Erez et May.

Fuldi Schwartz, chauffeur de camion tué lorsqu’un système d’éclairage s’est écroulé sur lui pendant les préparations du concours de l’Eurovision à Tel Aviv (Autorisation)

Erez a mis en doute les précautions de sécurité sur le site.

« Nous ne blâmons personne à ce stade mais comment est-il possible que lors d’un événement comme l’Eurovision, où tant d’argent est investi, qui est soumis à tant de surveillance et de sécurité, une chose aussi terrible puisse-t-elle se produire ? », a-t-il interrogé, selon des propos repris par le site d’information Ynet.

La police et des responsables du département chargé de la sécurité et de la santé au sein du ministère des Affaires sociales sont arrivés sur les lieux du drame, lundi, et ils ont ouvert une enquête officielle.

Selon les conclusions initiales, le système d’éclairage n’était pas attaché conformément aux règles de sécurité.

Les organisateurs de l’Eurovision ont présenté leurs condoléances à la famille de Schwartz.

« Nous sommes profondément attristés de la mort du chauffeur qui a été blessé cette semaine alors qu’il déchargeait un camion rempli de matériel technique sur le parking du lieu qui accueille l’Eurovision à Tel Aviv. Nous transmettons nos pensées et nos condoléances à sa famille », ont-ils dit dans un communiqué.

« Notre priorité sera toujours la sûreté et la sécurité de tous ceux qui se trouvent impliqués dans le concours de l’Eurovision et, conformément au protocole, nous coopérons avec les autorités », ont-ils ajouté.

Des employés préparent la scène à l’approche de l’ouverture du Concours de l’Eurovision à Tel Aviv le 15 avril 2019. (Flash90)

La première demi-finale de la compétition a eu lieu mardi. La deuxième se déroulera jeudi et elle sera suivie par la finale, samedi soir.

Selon le site Walla, Schwartz est la 29ème personne à avoir trouvé la mort sur son lieu de travail depuis le début de l’année 2019. Soixante-dix personnes ont été tuées dans des accidents liés au travail en 2018, contre 57 en 2017, ont fait savoir les activistes de la page Facebook « Lutte contre les accidents mortels au travail ».

En 2012, La lieutenante Hila Betzaleli, une soldate de l’armée israélienne âgée de 20 ans et originaire de Mevasseret Zion, avait trouvé la mort lorsqu’un système d’éclairage était tombée sur elle et sur d’autres soldats lors d’une répétition en vue de Yom Haatzmaout sur le mont Herzl, à Jérusalem. Sept autres militaires avaient été tués lors de cet incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...