Moscou a informé Israël avant de frapper en Syrie
Rechercher

Moscou a informé Israël avant de frapper en Syrie

L'aviation russe a mené mercredi ses premiers bombardements en Syrie, en procédant à des "frappes de précision"

Une explosion sur les hauteurs du Golan syrien, le 16 juin 2015, pendant les combats entre le front al-Nosra et les troupes d'Assad, près du village druze syrien de Hader. (Crédit : Bâle Awidat / Flash90)
Une explosion sur les hauteurs du Golan syrien, le 16 juin 2015, pendant les combats entre le front al-Nosra et les troupes d'Assad, près du village druze syrien de Hader. (Crédit : Bâle Awidat / Flash90)

La Russie a informé par avance Israël qu’elle s’apprêtait à procéder à des frappes aériennes en Syrie, voisine d’Israël, a indiqué mercredi un responsable israélien à l’AFP sous le couvert de l’anonymat.

L’aviation russe a mené mercredi ses premiers bombardements en Syrie, procédant à des « frappes de précision » et détruisant notamment des « équipements militaires », des moyens de communication et des « stocks d’armes et de munitions » de l’organisation Etat islamique selon le ministère russe de la Défense.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait rencontré le président russe Vladimir Poutine à Moscou le 21 septembre.

Le gouvernement israélien avait alors indiqué que les deux pays s’étaient entendus sur un mécanisme pour coordonner leur action militaire en Syrie afin d’éviter des « malentendus » et des confrontations.

Israël entend rester à l’écart du conflit syrien tout en défendant ses intérêts.

Selon des sources étrangères, Israël a lui-même effectué plus d’une dizaine d’attaques aériennes en Syrie depuis 2013, notamment contre des transports d’armes destinées au Hezbollah libanais.

Le Hezbollah, ennemi d’Israël, combat en Syrie aux côtés des forces du régime de Bachar al-Assad. Ces raids n’ont pas été confirmés officiellement du côté israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...