Moshe Bar Siman-Tov annonce sa démission du ministère de la Santé
Rechercher

Moshe Bar Siman-Tov annonce sa démission du ministère de la Santé

Cette décision est prise quelques jours après un vote décidant une levée significative des restrictions imposées sur les déplacements, à laquelle s'opposait le directeur-général

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le directeur-général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, lors d'une conférence de presse sur le coronavirus au siège du ministère de la Santé de Jérusalem, le 4 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/ Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le directeur-général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, lors d'une conférence de presse sur le coronavirus au siège du ministère de la Santé de Jérusalem, le 4 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/ Flash90)

Le directeur-général du ministère de la Santé Moshe Bar Siman-Tov, l’une des personnalités les plus importantes dans la réponse du gouvernement israélien à la pandémie de coronavirus, a officiellement annoncé mardi qu’il démissionnerait de son poste après l’arrivée du nouveau ministre de la Santé. Le prochain gouvernement doit prêter serment dans la journée de jeudi.

« Je suis fier de toutes ces années passées à la fonction de directeur-général, et en particulier de la gestion de la crise du coronavirus », a-t-il indiqué dans une déclaration, disant qu’il avait averti le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, de son intention de se retirer.

Il avait été nommé à son poste par Litzman en 2015 et avait été le premier dirigeant du ministère de la Justice à ne pas être un médecin.

Litzman quittera également le ministère jeudi. Il s’emparera du portefeuille du Logement et de la construction.

« Je resterai le temps nécessaire pour transmettre le flambeau de façon appropriée et je souhaite au prochain ministre et au directeur-général de réussir dans leur mission », a continué Bar Siman-Tov.

Cette initiative survient quelques jours après un vote du cabinet qui a décidé de lever de manière significative les restrictions imposées sur les déplacements, en autorisant notamment les Israéliens à se rendre dans les gymnases en plein air, à l’encontre de ce qu’avait recommandé Bar Siman-Tov.

Le directeur du ministère de la Santé avait adopté une approche radicale, favorable à une vaste fermeture du pays, dès le début de la pandémie. Il s’était querellé avec les responsables du ministère des Finances qui avaient averti qu’une fermeture si drastique pouvait détruire l’économie et que si l’Etat juif ne rouvrait pas rapidement, il serait difficile de se remettre de la récession qui suivrait.

Les ministres auraient également critiqué Bar Siman-Tov qui, selon eux, aurait eu trop d’influence sur la prise en charge de la pandémie par le gouvernement.

Le bilan du coronavirus a été en tout cas salué.

Son homologue au ministère de l’Économie, Shai Babad, a aussi annoncé sa démission.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...