Mur Occidental : les consulats américains d’Israël se préparent à des manifestations
Rechercher

Mur Occidental : les consulats américains d’Israël se préparent à des manifestations

Un mémo explique la stratégie de défense de la décision de suspension de l’espace de prière pluraliste ; certaines fédérations pourraient revenir sur leurs contributions à Israël

Anat Hoffman, à gauche, présidente des Femmes du Mur, avec les députées du Meretz Tamar Zandberg, au centre, et Michal Rozin, pendant une cérémonie privée d'allumage de bougies au 3e soir de Hanoukka, au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem , le 18 décembre 2014. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)
Anat Hoffman, à gauche, présidente des Femmes du Mur, avec les députées du Meretz Tamar Zandberg, au centre, et Michal Rozin, pendant une cérémonie privée d'allumage de bougies au 3e soir de Hanoukka, au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem , le 18 décembre 2014. (Crédit : Danielle Shitrit/Flash90)

Le ministère des Affaires étrangères aurait indiqué aux employés de ses neuf consulats aux Etats-Unis de se préparer à d’importantes manifestations juives suite aux décisions prises dimanche par le gouvernement pour suspendre la mise en place d’un espace de prière pluraliste au mur Occidental, et pour promouvoir un projet de loi consolidant le monopole des ultra-orthodoxes sur les conversions au judaïsme en Israël.

Un mémo, publié par le quotidien Haaretz, a été envoyé aux consulats lundi. Il demande aux employés de préciser ce qu’il appelle un « grand nombre de mauvaises informations » en soulignant que la décision du gouvernement de créer l’espace de prière « n’est pas annulée mais suspendue », que la suspension donne au gouvernement « le temps et l’espace nécessaires pour trouver une solution de travail sincère », et que le Premier ministre Benjamin Netanyahu – « forcé » de prendre une décision en raison d’une demande de la Haute cour de Justice – avait en fait refusé la demande des ministres ultra-orthodoxes d’annuler le projet plutôt que de suspendre la construction du pavillon de prière pluraliste.

Le mémo rend aussi les Juifs non orthodoxes en partie responsables de la crise, indiquant que « pour certaines raisons, liées aux deux parties, le projet actuel s’est avéré infaisable. »

Il affirme également que le Premier ministre reste fidèle au principe que « tous les Juifs doivent se sentir chez eux en Israël, et au mur Occidental en particulier. »

Le ministère des Affaires étrangères a reçu des rapports de ses consulats sur des manifestations de communautés juives des Etats-Unis pour protester la décision sur le mur Occidental.

Le consulat d’Israël à Chicago a décrit de « vifs messages de peine et de déception », selon Haaretz.

Certains ont sous-entendu que cette décision pourrait avoir un impact sur les donations et les campagnes politiques, a écrit le quotidien.

Danny Dayan (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Danny Dayan (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un rapport du consulat de New York indique que Gordon Hecker, directeur exécutif de la Fédération juive de Colombus, dans l’Ohio, a dit au consul général d’Israël à New York, Danny Dayan, qu’il avait prévu de cesser les donations à Israël dans sa fédération.

Le même rapport ajoute que le directeur exécutif de la Fédération juif du nord du New Jersey, Jason Shames, a dit que la décision allait probablement impacter la relation entre sa fédération et l’Etat d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...