Naissance d’un rhinocéros blanc au zoo de Ramat Gan
Rechercher

Naissance d’un rhinocéros blanc au zoo de Ramat Gan

Rihanna est devenue maman pour la première fois d’un bébé mâle appelé Rami

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Rami, un bébé rhinocéros blanc né au Ramat Gan Safari en février 2017 (Crédit : Shai Ben Naftali/Ramat Gan Safari)
Rami, un bébé rhinocéros blanc né au Ramat Gan Safari en février 2017 (Crédit : Shai Ben Naftali/Ramat Gan Safari)

Le centre zoologique de Ramat Gan à Tel Aviv a annoncé lundi que l’une de ses femelles rhinocéros avait donné naissance à un bébé mâle. La mère et le fils se portent bien.

C’est la première mise-bas de Rihanna. La nouvelle maman, qui ne pèse pas loin de 500 kilos, s’est parfaitement adaptée à son nouveau rôle, s’occupant avec attention du bébé.

Rihanna fait partie de la sous-espèce des rhinocéros blancs du sud, originaire d’Afrique australe, dont il reste 20.000 individus dans le monde.

Le zoo a expliqué que le personnel avait décidé d’appeler le petit rhinocéros « Rami » en hommage au chef de longue date de la section africaine, qui travaille pour le centre depuis 30 ans et a récemment fêté ses 60 ans.

Il y a un an et demi, les soigneurs n’avaient pu que constater la liaison romantique qui s’était développée entre Rihanna et Atari, un rhinocéros mâle du troupeau. Rihanna avait été rapidement pleine.

Quelques jours avant la mise-bas, les soigneurs avaient remarqué que les mamelles de Rihanna commençaient à couler, et qu’elle s’était retirée derrière la verdure de l’enclos africain où vivent les rhinocéros.

Les employés du parc zoologique en avaient déduit que la naissance approchait et la semaine dernière, les soigneurs arrivés au petit matin ont découvert Rihanna accompagnée de son bébé qui était né avant l’aube.

La femelle rhinocéros blanc Rihanna avec son nouveau-né Rami au Ramat Gan Safari, en février 2017 (Crédit : Elad Hershkowitz/Ramat Gan Safari)
La femelle rhinocéros blanc Rihanna avec son nouveau-né Rami au Ramat Gan Safari, en février 2017 (Crédit : Elad Hershkowitz/Ramat Gan Safari)

Ils ont alors gentiment encouragé la mère et son petit à rentrer dans l’enclos de la « maternité » de la section africaine, où ils sont dorénavant tranquilles et hors d’atteinte du reste du troupeau.

Même s’ils sont séparés, les 12 rhinocéros de la section peuvent toujours voir Rihanna et Rami à travers la végétation dense qui entoure la maternité.

Les soigneurs espèrent qu’ils accepteront ainsi mieux le nouveau venu lorsque la mère et son petit seront réintégrés dans le troupeau.

Les rhinocéros blancs, également connus sous le nom de rhinocéros à bouche plate, sont en danger d’extinction.

Environ 78 zoos participent à un projet d’élevage européen qui regroupe actuellement 301 rhinocéros.

Le zoo de Ramat Gan possède un troupeau plus important que n’importe quel zoo en Europe et 29 rhinocéros blancs sont nés au sein du parc jusqu’à présent, a fait savoir le safari.

Atari a apporté son aide à la reproduction de son espèce. Il est ainsi l’heureux père d’un petit mâle qu’il a eu avec une autre femelle, Tendra, au mois d’août dernier.

Il est également le père d’une petite femelle qu’il a eue avec une autre rhinocéros du parc, Keren Peles, l’année d’avant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...