Naissance d’une rhinocéros au zoo de Ramat Gan
Rechercher

Naissance d’une rhinocéros au zoo de Ramat Gan

Keren Peles a mis bas pour la seconde fois, une petite femelle qui montre les même talents de fuyarde que sa mère

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le zoo de Ramat Gan Safari a annoncé lundi que l’une des rhinocéros avait donné naissance à une bébé femelle, et, qu’à en juger par son attitude, le nouveau-né avait hérité de l’esprit aventurier de sa mère.

Le bébé rhinocéros, qui n’a pas encore été nommé, et sa mère, la rhinocéros Keren Peles, se portent bien, a fait savoir le centre zoologique de Tel Aviv-Ramat Gan dans un communiqué.

Le 30 décembre, Keren Peles, alors à un stade avancé de sa gestation, montrait des signes laissant penser qu’elle entrait en phase de travail, parce qu’elle repoussait son autre petit, Kipenzi (bien-aimé en swahili), né il y a trois ans et demi.

Les gardiens du zoo ont tenté de garder Keren Peles dans un enclos privé où elle pourrait mettre bas sans être dérangée par les autres rhinocéros et animaux, mais avant qu’ils n’aient le temps de mettre leur plan à exécution, elle a donné naissance à un bébé en bonne santé.

La rhinocéros Keren Peles et sa petit, au zoo de Ramat Gan, en janvier 2019. (Crédit ; Sagi Tabachnick/Ramat Gan Safari)

Afin de lui permettre d’avoir du temps à elle et de s’occuper de son nouveau-né, les gardiens ont rapidement orienté Keren Peles vers l’endroit prévu, où ils sont restés trois semaines, hors de portée des autres rhinocéros, mais toujours dans leur champ de vision.

Bien que le safari eut l’intention de garder la mère et sa petite dans leur suite privée pendant un ou deux mois, jeudi dernier, le bébé rhinocéros a décidé de prendre les choses en main, et s’est faufilée à l’extérieur de son petit habitat, vers l’enclos principal, a indiqué le safari.

Cette fuite n’était pas anodine. A peine dehors, elle a été prise pour cible par Atari, l’un des rhinocéros mâles, qui a commencé à la pousser, sous le regard impuissant de Keren Peles.

Les gardiens du zoo ont immédiatement relâché la mère de la section fermée de l’enclos et elle s’est précipitée pour défendre sa petite et garder Atari à distance.

Les choses se sont calmées depuis et la nouvelle venue a trouvé sa place dans le groupe.

Des rhinocéros s’échappent du zoo de Ramat Gan; le 1er janvier 2015, (Crédit : Channel 2)

Keren Peles est également connu pour ses petites escapades. Elle avait fait les gros titres en 2015 quand, avec deux autres rhinocéros avaient passé quelques minutes en dehors du parc, après s’être glissés par une porte latérale du safari. Ils ont été rapidement rapatriés dans leurs enclos, non sans avoir effrayé quelques passants.

Le safari avait expliqué à l’époque qu’un gardien s’était assoupi quelques minutes et que les trois rhinocéros avaient saisi l’opportunité de sortir.

Les gardiens du zoo ont commencé à faire une liste des noms possibles pour le bébé rhinocéros. Tous les noms en lice sont en swahili et commencent par la lettre K, comme Keren Peles.

Le rhinocéros blanc est une espèce en voie de disparation. Soixante-dix-huit zoos prennent part à un projet de reproduction, qui a permis de donner naissance à 301 rhinocéros. Le Safari de Ramat Gan détient le plus gros troupeau de rhinocéros, et dénombre 31 naissances dans le zoo, a fait savoir la direction.

« Le safari est le principal zoo en Europe qui élève des rhinocéros, et chaque naissance est sensationnelle et source de fierté », a indiqué le safari dans un communiqué. ‘C’est un animal en voie de disparition, et l’élevage de rhinocéros est particulièrement important. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...