Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Ne pas « détourner le regard » face à l’antisémitisme, plaide une rescapée de la Shoah

Eva Szepeci, née à Budapest dans une famille juive, a été déportée au camp d'extermination d'Auschwitz à l'âge de 11 ans et est l'une des rares enfants à avoir échappé à la mort

Eva Szepesi, survivante de la Shoah, s'adresse à l'assemblée plénière du Bundestag allemand à Berlin, Allemagne, le 31 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Ebrahim Noroozi)
Eva Szepesi, survivante de la Shoah, s'adresse à l'assemblée plénière du Bundestag allemand à Berlin, Allemagne, le 31 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Ebrahim Noroozi)

La Shoah a commencé « avec le silence et la société qui a détourné le regard », a rappelé Eva Szepesi, lors d’une commémoration devant les députés allemands, saluant les nombreuses manifestations contre l’extrême droite en Allemagne mais appelant à davantage d’engagement contre l’antisémitisme.

Les élus du Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, ont participé à une cérémonie annuelle en mémoire des victimes de l’Holocauste.

Plusieurs représentants du parti d’extrême droite AfD étaient présents dans l’assistance alors que la formation avait régulièrement boycotté ces cérémonies les années passées.

Des centaines de manifestations ont eu lieu dans toute l’Allemagne depuis mi-janvier pour dénoncer l’idéologie radicale de l’AfD.

« C’est magnifique qu’autant de personnes soient descendues dans la rue », a salué Eva Szepesi, 91 ans, invitée à s’exprimer face aux députés.

« Toutefois, je souhaiterais que ces manifestants s’élèvent également contre les remarques inhumaines et antisémites de leurs connaissances et sur leur lieu de travail », a-t-elle ajouté, invoquant la « responsabilité » de faire face à la haine partout où elle se manifeste.

La voie ferrée d’où des centaines de milliers de personnes ont été dirigées vers les chambres à gaz pour être assassinées, à l’intérieur de l’ancien camp de la mort nazi d’Auschwitz Birkenau ou Auschwitz II, à Oswiecim, en Pologne, le 7 décembre 2019. (Markus Schreiber/AP)

Eva Szepeci, née à Budapest dans une famille juive, a été déportée au camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne, à l’âge de 11 ans et est l’une des rares enfants à avoir échappé à la mort.

« La Shoah n’a pas commencé avec Auschwitz », a souligné Mme Szepesi, « elle a commencé avec des mots, elle a commencé avec le silence et la société qui a détourné le regard ».

Elle a raconté avoir menti sur son âge, disant aux gardiens du camp qu’elle avait 16 ans, pour avoir la vie sauve.

Les prisonniers jugés inaptes au travail étaient systématiquement assassinés dès leur arrivée, comme le furent la mère et le frère de Mme Szepeci à Auschwitz.

Après la guerre, Eva Szepesi et son mari, également survivant de l’Holocauste, se sont installés en Allemagne.

Elle a remercié le gouvernement d’Olaf Scholz pour sa « solidarité » avec Israël après l’attaque meurtrière du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas le 7 octobre 2023. Elle s’est également inquiétée de la forte augmentation des actes antisémites enregistrés en Allemagne depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.