Nechama Rivlin rencontre des artistes israéliens établis en France
Rechercher

Nechama Rivlin rencontre des artistes israéliens établis en France

Le président Reuven Rivlin a également trouvé le temps de venir saluer ces artistes pendant un court instant - et entre deux réunions - les remerciant pour leur créativité

Nechama Rivlin rencontre des artistes  israéliens installés en France lors de la visite officielle du président Reuven Rivlin à Paris, le 23 janvier 2019 (Autorisation : Tomer Reichman)
Nechama Rivlin rencontre des artistes israéliens installés en France lors de la visite officielle du président Reuven Rivlin à Paris, le 23 janvier 2019 (Autorisation : Tomer Reichman)

Un poète audacieux, un artiste qui crée sur une combinaison de pâtisseries et de chaussures, un violoniste reconnu, un vidéaste, un pianiste, un pâtissier, des peintres, des sculpteurs et un grand nombre d’autres artistes israéliens qui se sont installés en France ces dernières années ont rencontré Nechama Rivlin à Paris dans le cadre de la visite officielle du président dans le pays, lit-on dans un communiqué de la présidence.

Au cours de la rencontre, le président est venu saluer ces artistes pendant un court instant – et entre deux réunions – les remerciant pour leur créativité et pour les pensées qu’ils inspirent par le biais de leurs travaux.

« Un grand nombre de nos amis artistes ont passé du temps à Paris et je sais combien cette expérience est inspirante et enrichissante, mais je veux également vous rappeler à tous combien vous nous manquez. Nous attendons en Israël le retour de votre art et de votre créativité », a déclaré le président.

« Je suis si heureuse de vous rencontrer. Cette pièce regorge de talents dans des domaines qui sont tous si différents », a dit Nechama.

« Il y a quelque chose de très émouvant dans la créativité que vous représentez tous – jeunes et moins jeunes, certains d’entre vous qui vous consacrez aux arts anciens et classiques là où d’autres savent allier chaussures et pâtisseries », a-t-elle ajouté.

« Je pense que l’art n’a pas de langage, qu’il les parle tous et que pourtant, il est unique dans la mesure où il exprime les expériences personnelles, sociales et nationales de l’artiste », a ajouté Nechama. « De ce point de vue, vous êtes des artistes israéliens mais vous êtes également les citoyens de la capitale des arts du monde ».

« Je pense qu’il y a eu un grand pas en avant en Israël ces dernières années dans les domaines de la culture, de l’art et de la gastronomie. Certains d’entre vous avez une part de responsabilité dans cette avancée et la représentez. Il est important de se préoccuper de notre liberté d’expression », a dit Nechama.

Nechama Rivlin rencontre des artistes israéliens installés en France lors de la visite officielle du président Reuven Rivlin à Paris, le 23 janvier 2019 (Autorisation : Tomer Reichman)

Elle a ensuite demandé à tous les artistes présents de lui raconter ce qui les avait amenés dans la ville et leur expérience de vie et de travail en France – et en particulier à Paris.

« Souvenez-vous toujours que nous, dans le pays qui est tous le nôtre, nous vous observons avec une grande fierté. Et si vous voulez revenir, nous vous attendons les bras grands ouverts et avec amour », s’est exclamé Nechama à la fin de la rencontre, remerciant les participants.

Parmi les artistes présents, le violoniste Ivry Gitlis, âgé de 96 ans, l’un des plus grands violonistes de notre époque et Shelomo Selinger, sculpteur de 96 ans et survivant de la Shoah qui, après avoir immigré en 1946 sur le bateau Tel Hai, était venu faire des études d’art à Paris en 1956 et qui y est resté depuis. Selinger a créé le monument national pour les déportés français dans le camp de concentration de Dachau.

Egalement dans l’assistance, le chanteur Roni Alter; le photographe et vidéaste Yosef-Joseph Dadon; la poétesse Noam Partom et son conjoint, le peintre Elad Rosen; le journaliste, animateur de télévision Dov Alfon qui a publié son livre Une longue nuit à Paris.

Mais aussi la créatrice Tzuri Gueta qui a travaillé avec les plus grandes maisons de haute-couture, notamment Chanel, Christian Lacroix, Jean-Paul Gaultier et Yohji Yamamoto; le pianiste de jazz Yaron Herman; le pianiste et musicologue Itamar Golan; le photographe Asaf Sasson dont les oeuvres ont fait l’objet, entre autres, d’une exposition au centre Pompidou et au musée d’art contemporain de Rome ; Ido Shaked, qui a créé le Théâtre Majâz en compagnie d’un directeur franco-libanais et dont les membres comprennent des acteurs iraniens, marocains, espagnols, français, de l’Autorité palestinienne et autres.

Nechama Rivlin rencontre des artistes israéliens installés en France lors de la visite officielle du président Reuven Rivlin à Paris, le 23 janvier 2019 (Autorisation : Tomer Reichman)

Ont enfin participé à la rencontre le chef Dan Yosha du restaurant ‘Balagan’ à Paris, qui fait partie du groupe Machneyuda ; le pâtissier et créateur Tal Spiegel qui poste une photo quotidienne sur sa page Instagram ‘Desserted in Paris’- qui combine son amour pour les chaussures et pour les desserts français ; la cheffe pâtissier Sharon Heinrich Hadari qui fait découvrir la pâtisserie aux touristes israéliens ; l’acteur et scénariste Eli Ben-David, créateur, auteur et rédacteur des programmes satiriques israéliens « Buba shel Layla » et « Buba shel Medina »; le chorégraphe Adi Butrous et d’autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...